Autres actualités

3 dossiers susceptibles d’influencer les bourses et autres marchés ce jeudi 19 nov. Par Investing.com

© Reuters.

Par Liz Moyer 

Investing.com — Boeing Co (NYSE:) va de nouveau pouvoir faire voler ses 737 Max, mais avec les cas de Covid-19 qui augmentent chaque jour aux États-Unis, la question est de savoir quand.

Les actions ont réduit leurs gains mercredi avec le qui a terminé en territoire négatif. Les États-Unis ont enregistré plus d’un quart de million de décès dus à des coronavirus, un triste cap dans cette pandémie qui dure depuis huit mois, les professionnels de la santé publique exhortant les gens à renoncer aux rassemblements pour les fêtes de fin d’année. Les actions de Boeing ont chuté de 3 %.

Les vacances de Thanksgiving aux États-Unis sont dans une semaine. Les nouvelles positives sur les vaccins ont contré les gros titres négatifs sur la propagation du virus ainsi que le refus du président Donald Trump de concéder l’élection.

Le commerce de détail a été un point positif dans les récents résultats, les ventes en ligne aidant les magasins à surmonter la baisse de fréquentation. Target Corporation (NYSE:NYSE:) a dépassé les attentes mercredi, et d’autres détaillants doivent faire leur rapport jeudi.

Voici trois éléments qui pourraient affecter les marchés aujourd’hui :

1. Les bénéfices des détaillants sous les projecteurs

BJs Wholesale Club Holdings Inc (NYSE:) et le géant des grands magasins Macy’s Inc (NYSE:) publieront leur résultats avant l’ouverture des bourses US. Les analystes suivis par Investing.com prévoient un bénéfice par action de 65 cents pour BJ’s Wholesale sur un chiffre d’affaires de 3,7 milliards de dollars. Macy’s devrait annoncer une perte de 84 cents par action sur un chiffre d’affaires de 3,9 milliards de dollars.

Ross Stores Inc (NASDAQ:) devrait faire état d’un BPA 60 cents sur un chiffre d’affaires de 3,4 milliards de dollars.

2. Les inscriptions hebdomadaires au chômage attendues stables

Le jeudi est le jour habituel de la publication des , l’un des indicateurs favoris des investisseurs pour mesure au plus près l’impact de la pandémie sur l’économie US. Les demandes initiales devraient s’élever à 707 000, soit à peu près la même chose que la semaine précédente, car les ménages et les entreprises continuent de se débattre avec les conséquences économiques de la pandémie.

Le nombre de demandes en cours devrait s’élever à 6,47 millions, soit un peu moins que la semaine précédente car le taux de chômage reste élevé. Le Congrès a continué à tergiverser sur l’approbation d’un nouveau cycle de relance économique qui pourrait aider les familles et les entreprises.

3. Les ventes de maisons existantes

Une caractéristique de la pandémie a été le déplacement des ménages des centres urbains vers les banlieues, ce qui a boosté les actions des constructeurs de maisons mais aussi les . Jeudi, les ventes de maisons existantes pour le mois d’octobre seront publiées. Elles devraient atteindre 6,4 millions, ce qui s’ajoute à la tendance déjà forte de septembre.

Comme pour les revenus des détaillants, les ventes de logements existants sont un baromètre du pouvoir d’achat des consommateurs. Des données décevantes sur ce front ont pesé sur les actions en début de semaine.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Morgan Stanley prévoit une hausse de 10% des actions européennes Par Investing.com

administrateur

La récession devrait être relativement contenue, selon une enquête de la BCE Par Reuters

administrateur

+200% pour le 1er jour de Bourse à Shanghai de SMIC, n°1 des puces en Chine Par Investing.com

administrateur

Top 3 des dossiers clés à surveiller ce jeudi 20 août sur les marchés Par Investing.com

administrateur

Les valeurs à suivre à Wall Street Par Reuters

administrateur

Le repli des actions se confirme face au risque de reconfinement Par Reuters

administrateur