Bourse & Actions

3 valeur technologiques à acheter malgré la rotation vers les actions “value”

Les valeurs technologiques ont perdu de leur popularité au cours des dernières sessions, les investisseurs s’entassant dans les actions « value », qui sont généralement des entreprises plus sensibles aux cycles économiques, à la suite des annonces positives de Pfizer Inc (NYSE:) et de Moderna Inc (NASDAQ:) concernant le vaccin COVID-19.

Bien que la séance de mardi ait montré une baisse générale des actions, en raison de la nervosité économique due à des ventes au détail décevantes et à une augmentation des cas de virus, nous nous attendons toujours à ce que la rotation des actions technologiques vers les noms de valeur se poursuive.

ETF VUG

Mais même avec une tendance à le fuite du secteur technologique, certaines actions méritent d’être conservées, compte tenu de leurs récents résultats trimestriels exceptionnels et de leur fort potentiel de croissance à long terme. En voici trois qui devraient être sur votre radar :

1. Pinterest

Pinterest Inc (NYSE:) a connu une année exceptionnelle, les actions de la société de médias sociaux de San Francisco, en Californie, ayant augmenté d’environ 240 % en 2020, les utilisateurs et les annonceurs ayant afflué sur sa plateforme pendant la pandémie COVID-19.

L’action a clôturé à 63,35 dollars mardi, pour revenir à son plus haut niveau historique de 68,90 dollars le 29 octobre, ce qui donne à la plateforme de partage d’images des médias sociaux une capitalisation boursière d’environ 31,5 milliards de dollars.

Pinterest journalier

Pinterest a fait état d’une hausse massive de ses bénéfices et de ses revenus lors de la publication de ses résultats financiers du troisième trimestre le 28 octobre, bénéficiant de l’augmentation des allocations budgétaires des annonceurs qui cherchaient à éviter les contenus toxiques et controversés vus sur d’autres plateformes de médias sociaux, comme Facebook (NASDAQ:) et Twitter (NYSE:NYSE:).

Le PDG Ben Silbermann a déclaré lors de la présentation des bénéfices de la société que les annonceurs “veulent être autour de la positivité lorsqu’ils construisent leurs marques, et cela contribue également à notre croissance”.

La société technologique a enregistré un bénéfice par action de 0,13 $, en amélioration par rapport au BPA de 0,01 $ du même trimestre de l’année précédente. Le chiffre d’affaires a bondi de 58 % d’une année sur l’autre pour atteindre 442,62 millions de dollars, ce qui est beaucoup plus élevé que les 383,47 millions de dollars estimés.

Pinterest a indiqué que le nombre d’utilisateurs mensuels actifs (UMA) dans le monde a augmenté de 37 % en glissement annuel pour atteindre 442 millions au dernier trimestre, avec des gains importants aux États-Unis (+13 %) et dans le monde (+46 %). Le revenu moyen par utilisateur (ARPU) a également augmenté de 31 % au niveau national, à 3,85 dollars, et de 66 % au niveau international, à 0,21 dollar.

Dans le compte de résultat de l’entreprise, le directeur financier Todd Morgenfeld a déclaré

“Nous sommes extrêmement satisfaits de la force de notre entreprise, qui repose sur une large base et qui est alimentée par la reprise de la demande des annonceurs ainsi que par les retours positifs de nos investissements et l’expansion internationale”.

En ce qui concerne l’avenir, les prévisions de Pinterest pour le quatrième trimestre – qui comprend la période clé des achats de Noël – indiquent clairement que la société ne s’attend pas à un ralentissement dans les mois à venir, avec un chiffre d’affaires qui devrait bondir de 60 % au cours du prochain trimestre.

2. Snap

Snap Inc (NYSE:) a prospéré tout au long de l’année 2020, les investisseurs étant de plus en plus optimistes quant à la société mère de l’application de messagerie des médias sociaux Snapchat, dans le contexte de l’épidémie de coronavirus.

Les actions de la société basée à Santa Monica, en Californie, ont augmenté de 140 % depuis le début de l’année, dépassant largement la hausse de 12 % de l’indice sur la même période. Le titre a clôturé à 39,27 dollars hier, en vue de son record de 45,60 dollars atteint le 6 novembre. Au niveau actuel, sa capitalisation boursière s’élève à 57,7 milliards de dollars.

Snap journalier

La société de médias sociaux, que l’on croyait morte, a réussi à dépasser les estimations du consensus en publiant ses résultats du troisième trimestre le 20 octobre, grâce à l’accélération des dépenses publicitaires sur sa plateforme.

Snap a déclaré que les résultats du troisième trimestre ont été stimulés par les annonceurs à la recherche de “plateformes qui partagent leurs valeurs d’entreprise”, une référence implicite à la gestion par Facebook des contenus haineux et de la désinformation, qui a incité plusieurs annonceurs à boycotter la société au cours de l’été.

L’application de messagerie multimédia a annoncé de manière inattendue un bénéfice ajusté de 0,01 dollar par action, alors que l’on s’attendait à une perte de 0,05 dollar par action. Les recettes, quant à elles, ont bondi de 52 % par rapport à la même période de l’année précédente pour atteindre 678,67 millions de dollars, dépassant largement les prévisions de ventes de 557,02 millions de dollars.

Le nombre d’utilisateurs quotidiens actifs (UQA) a augmenté de près de 19 % par rapport à l’année précédente, pour atteindre un niveau record de 249 millions. La société avait initialement prévu un nombre d’utilisateurs compris entre 242 et 244 millions.

Le revenu moyen global par utilisateur de Snap a augmenté de 28% d’une année sur l’autre pour atteindre un record de 2,73 dollars au troisième trimestre, ce qui indique que la société de médias sociaux a amélioré sa capacité à monétiser davantage sa base d’utilisateurs.

Signe prometteur, Snap a déclaré qu’elle s’attendait à une augmentation de 47 % à 50 % de ses revenus d’une année sur l’autre pour le quatrième trimestre, avec des prévisions de 257 millions de dollars pour les UQA.

“Alors que l’incertitude persiste quant à l’environnement macro opérationnel, nous sommes heureux de la force de la dynamique sous-jacente que nous avons établie avec nos partenaires publicitaires, et nous restons très optimistes quant aux perspectives à long terme de notre activité”, a déclaré le directeur financier de Snap, Derek Andersen, dans le rapport sur les résultats.

3. Roku

Roku Inc (NASDAQ:) a connu une croissance fulgurante cette année grâce à l’augmentation rapide du nombre d’utilisateurs, ce qui s’est traduit par une hausse des recettes publicitaires pour le fournisseur de la plateforme de médias en continu.

Les actions de Roku ont progressé de 77 % cette année. Le titre s’est établi à 237,13 dollars hier soir, non loin de son plus haut niveau historique de 255,66 dollars atteint le 6 novembre, ce qui lui confère une capitalisation boursière de 29,4 milliards de dollars.

Roku journalier

Roku a fait état d’un bénéfice surprise lors de la publication des résultats du troisième trimestre le 5 novembre, ainsi que de recettes plus élevées que prévu, grâce à la forte croissance de ses services de vidéo à la demande soutenus par la publicité.

La société a déclaré dans son compte de résultats :

“Au troisième trimestre, Roku a obtenu des résultats financiers et opérationnels exceptionnels, grâce à la forte demande de produits de streaming TV, à la forte croissance de la publicité et à l’expansion des partenariats de distribution de contenu”.

La plateforme de streaming vidéo a déclaré avoir gagné 0,09 $ par action, contre une perte estimée à 0,42 $ par action. Les revenus ont atteint 451,66 millions de dollars, soit une augmentation impressionnante de 73 % par rapport au même trimestre de l’année précédente.

Les comptes actifs de Roku au troisième trimestre ont fait un bond de 43 % par rapport à la même période de l’année précédente, pour atteindre 46 millions. Ces comptes ont passé 14,8 milliards d’heures à transiter par le hub de Roku, contre 14,6 milliards d’heures au trimestre précédent.

L’optimisme qui entoure la société est encore renforcé par le fait que le revenu moyen par utilisateur a enregistré une augmentation à deux chiffres au troisième trimestre, soit une hausse de 20 % par rapport à la même période de l’année précédente, pour atteindre 27 dollars.

Roku a déclaré qu’elle s’attendait à une augmentation des recettes d’environ 40 % au quatrième trimestre, bien qu’il n’ait pas donné d’indications formelles en réponse aux questions sur l’impact économique du COVID-19.

Source : investing

Autres articles à lire

Alibaba, nouvelle cible chinoise de Donald Trump

administrateur

Action Flughafen Zurich AG (FHZN:SWX) : Analyse

administrateur

un symposium crucial pour les marchés

administrateur

Wall Street tente d’encaisser de vrais chiffres choc

administrateur

Perspectives mitigées sur la demande de pétrole face aux résultats des Supermajors

administrateur

CAC40 : Sortie de route ?

administrateur