Autres actualités

4ème séance de hausse consécutive, mais toujours sous une barrière clé Par Investing.com

© Reuters.

Investing.com – Le a ouvert en hausse ce jeudi, dans le cadre d’une 4ème séance de hausse consécutive, alors que les investisseurs gardant un œil sur les négociations Brexit en cours et les discussions sur le plan de relance américain, à l’approche de la dernière réunion de l’année pour la Banque d’Angleterre.

Les négociateurs de l’UE et du Royaume-Uni ont continué à discuter de la future relation commerciale entre les deux parties, une percée semblant encore très lointaine.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré mercredi au Parlement européen à Bruxelles qu'”il y a maintenant une voie vers un accord” sur un accord, les droits de pêche semblant rester un point de friction essentiel.

Elle a ajouté que “les prochains jours vont être décisifs”, à deux semaines seulement de la sortie du Royaume-Uni du bloc commercial de l’UE.

De l’autre côté de l’Atlantique, les négociations sur un nouveau plan de dépenses pour lutter contre le coronavirus se sont poursuivies mercredi, les législateurs américains des deux côtés semblant plus positifs qu’ils ne l’ont été depuis des mois quant à l’approbation d’un projet de loi de relance de 900 milliards de dollars.

La Réserve fédérale américaine a conclu hier soir sa réunion politique monétaire, la banque centrale ayant promis de maintenir son programme d’achat massif d’actifs jusqu’à ce qu’elle constate “de nouveaux progrès substantiels” en matière d’emploi et d’inflation.

La Banque d’Angleterre sera la prochaine à tenir sa dernière réunion de l’année plus tard jeudi. On s’attend à ce que les décideurs politiques s’abstiennent de toute nouvelle relance, l’incertitude entourant les négociations de Brexit restant pour l’instant entre leurs mains.

Le principal communiqué économique de jeudi sera le chiffre de dans la zone euro pour le mois de novembre, attendu à 11h.

Enfin, d’un point de vue graphique, il faut rappeler que le fait face à une importante zone de résistance à 5600-5700 points, qui a notamment bloqué toutes les hausses du CAC 40 entre janvier 2018 et octobre 2019. Au-delà, 6000 points serait le prochain objectif logique. Si c’est la baisse qui l’emporte, ce qui semble le plus probable sans catalyseur haussier significatif, le premier support potentiel à surveiller est situé à 5500 points.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

La convention climat veut soumettre trois mesures à référendum Par Reuters

administrateur

Un ETF SPAC, pour investir à l’aveugle sur des IPO à fort potentiel Par Investing.com

administrateur

Bruxelles appelle les USA à lever les droits de douane Par Reuters

administrateur

La chute accélère davantage, vers un test du creux annuel à court terme? Par Investing.com

administrateur

Des milliers de manifestants contre le putsch, internet bloqué Par Reuters

administrateur

L’Europe monte encore, des résultats et la relance en soutien Par Reuters

administrateur