Autres actualités

Accord historique au G7 sur la taxation des multinationales Par Reuters

© Reuters. Réunion des ministres des finances du G7 à Londres. Le groupe des sept pays les plus riches est parvenu samedi à un accord sur la mise en place d’un taux plancher d’impôt global sur les sociétés d’au moins 15% sur une base pays par pays. /Photo pris

par David Milliken et Kate Holton

LONDRES (Reuters) – Le groupe des sept pays les plus riches est parvenu samedi à un accord historique pour mettre fin aux disparités fiscales utilsées par certaine des plus grandes entreprises mondiales.

Les ministres des Finances du G7, réunis à Londres, ont annoncé qu’il soutiendraient l’application d’un taux plancher global pour l’impôt sur les sociétés d’au moins 15%, et la mise en oeuvre de mesure pour garantir que les impôts soient payés dans les pays où les activités sont réalisées.

“Après des années de discussion, les ministres des Finances du G7 ont trouvé un accord historique pour réformer le système fiscal international et l’adapter à l’ère digitale”, a déclaré le ministre britannique des Finances Rishi Sunak à des journalistes.

“C’est un point de départ et dans les mois qui viennent nous allons nous battre pour que ce taux d’imposition minimal à l’impôt sur les sociétés soit le plus élevé possible”, a dit de son côté le ministre français de l’Economie Bruno le Maire dans un tweet, ajoutant que l’étape franchie à Londres devait inspirer un sentiment de “fierté.

Les grandes puissances économiques cherchent depuis plusieurs années à s’accorder sur une vaste réforme de la fiscalité transfrontalière afin de lutter contre les pratiques d’optimisation des grandes multinationales – en particulier les géants du numérique – qui ont tendance à déclarer leurs profits dans des pays à la fiscalité avantageuse plutôt que dans ceux où elles réalisent la plus grande partie de leur activité.

(David Milliken, Kate Holton et Michael Holden, Gilles Guillaume pour la version française)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Bertelsmann réfléchit à une possible cession de M6, selon des sources Par Reuters

administrateur

L’impact sera le double de la crise de 2009 sur la dette souveraine, selon Moody’s Par Reuters

administrateur

Un juge du Vatican ordonne la tenue d’un procès pour un cardinal italien Par Reuters

administrateur

La paire pourrait poursuivre sa chute vers 1.1122 selon Crédit Suisse Par Investing.com

administrateur

Wall Street termine en hausse à la veille de l’élection présidentielle Par Reuters

administrateur

L’UE poursuit la France en justice pour la pollution de l’air Par Reuters

administrateur