Autres actualités

Airbus révise fortement à la hausse ses objectifs après un S1 solide Par Reuters

© Reuters. Airbus a révisé jeudi nettement à la hausse ses objectifs 2021 de livraisons et de bénéfices après avoir enregistré de solides résultats au premier semestre de l’année. /Photo d’archives/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) – Airbus (PA:) a révisé jeudi nettement à la hausse ses objectifs 2021 de livraisons et de bénéfices après avoir enregistré de solides résultats au premier semestre de l’année.

Le premier constructeur aéronautique mondial, qui entend désormais livrer 600 appareils commerciaux en 2021, a doublé sa prévision de résultat opérationnel (Ebit) ajusté à 4 milliards d’euros et s’attend à dégager un flux de trésorerie disponible avant fusions et acquisitions et financements-clients de 2 milliards d’euros.

Il prévoyait auparavant de livrer 566 appareils comme l’année précédente, un résultat opérationnel de deux milliards d’euros et un flux de trésorerie à l’équilibre.

Grâce à ses divisions d’aviation commerciale et d’hélicoptères, Airbus a enregistré un bénéfice d’exploitation de 2,009 milliards d’euros au deuxième trimestre, contre une perte de 1,23 milliard un an plus tôt, alors que son chiffre d’affaires a augmenté de 70% pour atteindre 14,177 milliards.

Au premier semestre, Airbus a enregistré un bénéfice d’exploitation de 2,703 milliards d’euros, dépassant ainsi son objectif annuel précédent.

Les analystes attendaient en moyenne 1,586 milliard d’euros de bénéfice d’exploitation sur un chiffre d’affaires de 13,996 milliards d’euros au deuxième trimestre, selon un consensus établi par la société.

“Nous sommes donc en mesure de relever nos prévisions 2021, en dépit du contexte toujours imprévisible”, a déclaré le président exécutif d’Airbus, Guillaume Faury, dans un communiqué à propos des résultats de mi-année.

“Nous veillons à présent à assurer la montée en cadence de la famille A320 tout en transformant notre organisation industrielle”, a-t-il souligné.

Airbus a également annoncé le lancement d’une version cargo de son avion de transport de passagers A350, afin de mettre un terme à la domination de son rival Boeing (NYSE:) sur le marché du fret aérien, dopé par la croissance effrénée du commerce en ligne pendant la pandémie.

(Reportage Tim Hepher, version française Jean-Michel Bélot, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Un héritier des Agnelli a tenté de se rapprocher d’Armani Par Reuters

administrateur

Wall Street recule face aux inquiétudes liées au Covid ; Altria chute à nouveau Par Investing.com

administrateur

L’UE ne doit pas s’attendre à recevoir des vaccins AstraZeneca produits aux USA Par Reuters

administrateur

Wirecard licencie plus de la moitié des employés qui restaient en Allemagne Par Reuters

administrateur

Forte transmission du COVID dans les deux tiers des comtés du pays Par Reuters

administrateur

Les Bourses européennes clôturent dans le rouge avant la Fed Par Reuters

administrateur