• Home
  • Bourse & Actions
  • Alstom la croissance est au rendez-vous, le titre au plus haut depuis sept ans – Indices & Actions
Bourse & Actions

Alstom la croissance est au rendez-vous, le titre au plus haut depuis sept ans – Indices & Actions

Le cours d’Alstom, en cours de fusion avec les activités ferroviaires de l’allemand Siemens, progresse de plus de 5% ce matin à la Bourse de Paris. Les comptes annuels de l’exercice 2017/2018 clos le 31 mars font état d’une hausse de 0,7 point de sa marge à 6,5% à un niveau supérieur aux attentes. Et pour l’exercice en cours 2018/19, la direction mise sur une marge d’exploitation ajustée de 7%, un objectif qui pourrait être atteint avec un an d’avance.

Le groupe a également réalisé un chiffre d’affaires lui aussi meilleur que prévu de 7,951 milliards d’euros, signant une croissance organique de 10% lors de l’exercice à fin mars, soit le double du rythme annuel qu’il envisageait jusqu’à 2020.

Les commandes reçues ont chuté de 28% à 7,183 milliards d’euros, souffrant de la comparaison avec les méga-commandes reçues en 2016-17, notamment aux États-Unis, mais sont là encore nettement au-dessus du consensus (6,563 milliards attendus).

Henri Poupart-Lafarge, le PDG du groupe, a dit espérer un retour des gros contrats au Moyen-Orient grâce à la remontée des cours du brut, faisant valoir que le «pipeline» d’Alstom était bien supérieur à ce qu’il était il y a un an, sur la base d’un certain nombre de commandes en cours de discussion.

Alstom prévoit un dividende en hausse à 0,35 euro par action au titre de 2017-18 contre 0,25 euro pour 2016-17, qui devrait être approuvé lors de l’assemblée générale du 17 juillet, au cours de laquelle les actionnaires se prononceront aussi sur le rapprochement avec Siemens prévu pour être bouclé fin 2018.

Nous sommes présents sur la valeur depuis le début du processus de rapprochement avec Siemens. La hausse de la rentabilité du groupe et du dividende ordinaire, en plus du dividende exceptionnel, devrait conduire à une poursuite de la revalorisation du titre. Nous relevons notre objectif à 47 euros.
Source : le figaro

Related posts

Vivendi fait durer le suspense sur le futur du « joyaux » UMG

administrateur

Engie commence à récolter les fruits de son plan de transformation – Indices & Actions

administrateur

Le retour de la volatilité dope le bénéfice d’Euronext – Indices & Actions

administrateur

Leave a Comment

Login

X

Register