Bourse & Actions

Apple : ça pourrait chauffer !

Publié à l’origine sur la Bourse au quotidien.fr

C’est l’un des sinon le grand rendez-vous microéconomique de la semaine. Apple (NASDAQ:) publiera ses résultats au titre du troisième trimestre de son exercice demain.

Une chose est sûre à ce stade : que l’on soit en position ou non, la façon dont les investisseurs les accueilleront sera d’une grande importance étant donné que nous parlons ici de l’une des plus grosses capitalisations mondiales. La marque à la pomme pèse tellement lourd dans le calcul des indices américains que tout rebond ou consolidation de la valeur aura un impact global sur les marchés.

Pour suivre ce qui va se passer dans les prochains jours, je vous ai préparé un cadrage graphique qui met en évidence les niveaux sur lesquels l’action est le plus susceptible de réagir. Le rebond ou à l’inverse la cassure desdits niveaux seront à surveiller car ils détermineront la tendance à venir.

Le premier niveau à surveiller est celui du support (« S.O » sur le graphique ci-après) du canal haussier bleu, sachant qu’Apple évolue dans une tendance haussière (voire une tendance en ligne) depuis la mi-mars. Si cette tendance devait être invalidée, on passera soit en mode « range » (c’est-à-dire du ping pong entre support et résistance), soit en mode consolidation.

Alors que le support susmentionné passera par les 365 $ demain, il faudra également surveiller de près le support horizontal « S1 » qui se situe quant à lui dans la zone des 350 $.

Pour rappel, si une action oscille dans un « range », cela signifie qu’il n’y a plus ni directionnalité, ni tendance. Dans une telle configuration, la stratégie est d’essayer d’acheter les supports et de vendre les résistances, sachant que la résistance se situe ici dans la région des 395/400 $ (cf. le rectangle rouge horizontal « R » ).

Apple : ça pourrait chauffer !

Apple : ça pourrait chauffer !

Attention à la résistance
Ensuite, si le support « S1 » devait être cassé, on passera en mode « consolidation » . Or, dans une phase de consolidation, les stratégies d’intervention sont très différentes des stratégies de trading en range, car en l’occurrence l’investisseur cherchera à vendre tous les rebonds et à « shorter » les signaux techniques baissiers. Pour l’heure, le support principal est le support horizontal vert (« S ») qui se situe dans la zone 300 / 310$. J’ose à peine rêver avoir la possibilité d’acheter Apple sur ces niveaux, mais ce serait auquel cas une superbe opportunité à ne pas manquer… et qui sera bien sûr à confirmer par un signal technique.

Dans l’hypothèse où Apple continuerait sur sa lancée et où le canal haussier serait préservé, on peut se demander s’il serait judicieux ou non d’acheter. La question se pose avec d’autant plus d’insistance que la résistance « R » qui tope les plus hauts jamais atteints par le titre se trouve à peine à 6 % des derniers cours de clôture.

Personnellement, je ne parie jamais et si la résistance venait à casser, la meilleure stratégie consistera à attendre un pull back et à se replacer à la hausse pour suivre la tendance. Du moins tant qu’il y en aura.

Bonne séance à tous et à vendredi pour notre traditionnel point hebdomadaire,

Gilles

Source : investing

Autres articles à lire

La BCE a t-elle tourné la page du passé ?

administrateur

CAC40 : Sortie de route ?

administrateur

Wall Street digère allègrement les chiffres du chômage aux Etats-Unis

administrateur

Worldline poursuit sa croissance malgré la crise

administrateur

La Bourse de Paris inquiète des risques de reprise de l’épidémie

administrateur

2 ETF pour miser sur les actions européennes alors que le Dollar s’écroule

administrateur