Bourse & Actions

Ashtead : L’activité US alimente la hausse de cette start du FTSE 100

Entre le début du printemps et la fin du mois d’août, de nombreux indices dans le monde ont connu des reprises remarquables. Le , le principal indice boursier du Royaume-Uni, a réalisé une performance similaire. Entre la mi-mars et le dernier jour de bourse du mois d’août, il a gagné plus de 21 %. Mais depuis lors, il est resté stable, n’ayant augmenté que de 0,20 %. En d’autres termes, le marché pourrait être en train de consolider et de se déplacer latéralement.

FTSE 100 - 1 an

Il y a toutefois un titre qui a augmenté ces dernières semaines, à savoir la société de location d’équipement mondial Ashtead Group PLC (LON:), dont le siège est au Royaume-Uni.

Ashtead

Son secteur d’activité peut sembler un peu ennuyeux, mais pas pour les actionnaires de la société. Depuis le début de l’année, le titre a augmenté d’environ 21%, ce qui signifie techniquement que le marché est haussier. Les actions ont atteint un sommet historique le 8 octobre.

Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur ce groupe d’équipement industriel dont la présence aux États-Unis et au Canada s’accroît rapidement pour voir ce que les investisseurs peuvent attendre des actions dans les mois à venir.

Les activités d’Ashtead en Amérique du Nord se développent

Ashtead dispose de réseaux nationaux aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Canada, où elle opère sous le nom de Sunbelt Rentals.

L’entreprise dessert un large éventail de marchés où son activité de construction est en tête de liste. Ses équipements sont présents dans la construction et la rénovation d’aéroports, de ponts, de routes, d’immeubles de bureaux et d’habitation, de centres de données, d’écoles et de points de vente au détail.

Au cours des derniers trimestres, son activité d’intervention d’urgence a également connu une croissance. Ce secteur comprend les incendies, les incidents liés aux conditions météorologiques (tels que les ouragans, les tempêtes ou les inondations), les urgences résidentielles, les installations d’essai mobiles et la gestion des urgences liées à COVID-19.

L’entreprise a été désignée comme une entreprise essentielle aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Canada en cas de besoin et d’urgence. En outre, les entreprises d’entretien des installations ou les organisateurs d’événements en direct les louent également à des entreprises.

Le groupe a toujours eu une présence importante aux États-Unis. Nous constatons maintenant qu’il se concentre de plus en plus sur l’Amérique du Nord. Points forts de la gestion :

“Les États-Unis restent notre plus grand marché et nous voyons un potentiel important dans notre nouveau marché, le Canada. Le marché britannique est un environnement beaucoup plus discret que l’Amérique du Nord”.

Le 8 septembre, la société a publié ses résultats financiers pour le premier trimestre se terminant le 31 juillet. Bien que l’entreprise ait été affectée par la pandémie, le chiffre d’affaires et les bénéfices ont dépassé les attentes. Le chiffre d’affaires s’élevait à 1,2 milliard de livres sterling (1,55 milliard de dollars) et le bénéfice par action (BPA) statutaire était de 0,32 livre sterling (0,41 dollar).

Selon le PDG Brendan Horgan :

“Cette performance solide illustre la bonne exécution de notre stratégie à long terme, que nous avons lancée après la dernière récession, pour élargir et diversifier nos marchés finaux et renforcer notre bilan… Les mesures que nous avons prises pour optimiser le flux de trésorerie, en réduisant les dépenses d’investissement et les coûts d’exploitation, ont permis d’obtenir un flux de trésorerie disponible record pour le premier trimestre”.

Les résultats trimestriels ont également montré que plus de 80 % des recettes provenaient des États-Unis. En contrepartie, cela s’est traduit par une augmentation des locations d’articles industriels comme les chariots élévateurs, les camions, les pelles et les générateurs. La direction s’attend à une nouvelle évolution structurelle vers la location, plutôt que la propriété, par les clients.

En juin, l’administration américaine a annoncé qu’elle ferait pression pour que la facture des dépenses d’infrastructure s’élève à environ 1 000 milliards de dollars. Puis, la Chambre a adopté un autre projet de loi sur les infrastructures de 1,5 billion de dollars. Nous n’avons pas encore d’accord définitif des deux côtés de l’allée. Toutefois, quel que soit le vainqueur de l’élection présidentielle américaine, nous sommes susceptibles de voir les dépenses publiques augmenter dans le pays. Les États-Unis continueront à construire des autoroutes, des ponts, des bâtiments publics ou des infrastructures informatiques, et cela ne peut qu’être bon pour le cours des actions d’Ashtead et de ses pairs.

Les analystes s’accordent à dire qu’une combinaison de résultats solides, d’une politique de dividende stable et de la croissance des opérations américaines est à l’origine de la solide performance des actions Ashtead.

Conclusion

De récentes mesures montrent que, en termes de revenus, Ashtead est la deuxième plus grande société de location de matériel au monde. Elle suit United Rentals Inc (NYSE:). L’action URI a également augmenté de plus de 19 % en cumul annuel et a atteint un sommet historique le 8 octobre.

United Rentals

Étant donné la croissance potentielle du secteur de la location industrielle, nous aimons les actions des deux sociétés. La vigueur à long terme de leurs cours boursiers devrait se poursuivre. Toutefois, en raison de la récente hausse des prix, nous envisagerions d’attendre un repli de l’un ou l’autre de ces titres avant d’engager des capitaux dans l’entreprise.

Enfin, les ratios C/B à terme d’Ashtead et de United Rentals sont respectivement de 22,68 et 12,77. Les ratios C/B montrent également une tendance similaire, la mesure pour Ashtead étant de 2,92 et celle pour United Rentals de 1,65. Bien que ces chiffres ne soient pas suffisants pour justifier un investissement, Ashtead est à ce stade plus richement valorisé que son principal concurrent.

Source : investing

Autres articles à lire

France : 115% de déficit budgétaire en 2020 ?

administrateur

2 ETF pour se diversifier géographiquement sur le Canada et la Russie

administrateur

Alipay prépare la plus importante IPO de l’année

administrateur

Les résultats de NVIDIA de demain vont-ils justifier la hausse de 50% en 2020?

administrateur

Renault et PSA à la peine malgré le déconfinement

administrateur

Soldes boursières : 3 secteurs à envisager pour miser sur une reprise en « V »

administrateur