Autres actualités

Atos intéressé par l’américain DXC pour plus de 10 milliards de dollars Par Reuters

2/2
© Reuters. ATOS INTÉRESSÉ PAR L’AMÉRICAIN DXC POUR PLUS DE 10 MILLIARDS DE DOLLARS

2/2

par Pamela Barbaglia

LONDRES (Reuters) – Le spécialiste français des services du numérique Atos (PA:) a fait une proposition d’achat sur son concurrent américain DXC Technology le valorisant à plus de 10 milliards de dollars (environ 8,2 milliards d’euros), ont indiqué jeudi à Reuters deux sources proches du dossier.

Atos travaille avec des conseils concernant une acquisition de DXC, une ancienne filiale de Hewlett Packard Enterprise (NYSE:), et a officiellement approché le groupe américain au début de la semaine, ont déclaré les sources sous réserve d’anonymat.

Les discussions en sont encore à un stade préliminaire et il n’y a aucune certitude qu’un accord soit conclu, ont-elles ajouté.

Atos et DXC n’étaient pas joignables dans l’immédiat pour un commentaire.

A la Bourse de Paris, le titre Atos a creusé ses pertes après cette information et reculait de 3,64% à 12h24. A New York, l’action DXC s’envolait de 17% dans les transactions en avant-Bourse.

En cas de succès, le rachat de DXC permettrait à Atos de renforcer sa présence aux Etats-Unis, en lui donnant accès à un large éventail de clients et de produits, notamment des applications d’analyse et de cloud ainsi que des services d’externalisation informatique.

L’opération entraînerait également des synergies et des économies pour Atos, qui a été très actif en matière d’acquisitions au cours des douze derniers mois, ont indiqué les sources.

(Pamela Barbaglia à Londres, avec Mathieu Rosemain à Paris, Blandine Hénault pour la version française, édité par Gwénaëlle Barzic et Bertrand Boucey)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Jean Castex en Guyane pour démontrer la pleine mobilisation de l’Etat Par Reuters

administrateur

Progression record du coronavirus en France, plus de 20.000 nouveaux cas en 24 heures Par Reuters

administrateur

L’euphorie boursière à peine affectée par la tension à Washington Par Reuters

administrateur

La Fed va devoir encore agir “dans les prochains mois”, dit Brainard Par Reuters

administrateur

L’IPO d’Ant Group entrera dans l’histoire, dit Jack Ma Par Reuters

administrateur

Salesforce et Tesla chutent ; Pfizer rebondit Par Investing.com

administrateur