Autres actualités

Aucun nouvel actionnaire n’a pris de participation dans Atos, dit l’AMF Par Reuters

© Reuters. Aucun nouvel actionnaire n’a pris une participation significative dans le groupe français des services numériques Atos, a déclaré l’Autorité française des marchés financiers (AMF). Les déclarations selon lesquelles Dylan Dariah a pris une particip

PARIS (Reuters) – Aucun nouvel actionnaire n’a pris une participation significative dans le groupe français des services numériques Atos (PA:), a déclaré l’Autorité française des marchés financiers (AMF).

Les déclarations selon lesquelles Dylan Dariah a pris une participation dans Atos ne “correspondent à aucune réalité”, peut-on lire dans un avis publié mercredi sur le site internet de l’AMF.

Atos, qui est sous le feu des projecteurs pour des problèmes de comptabilité, a annoncé la semaine dernière avoir contacté le gendarme de la Bourse concernant l’identité incertaine d’un nouvel actionnaire qui a déclaré détenir plus de 5% du capital du groupe.

Selon un avis publié le 17 mai par l’AMF, la société Finsur, basée dans l’Etat du Delaware et présentée comme appartenant à Dylan Dariah, a déclaré détenir 5,08% du capital d’Atos, une participation qui en faisait l’un de ses principaux actionnaires.

Le 21 mai, le gendarme boursier a fait savoir que Finsur était repassé sous le seuil de 5%, avec 4,23% du capital.

Atos a exprimé ses inquiétudes sur Finsur et l’authenticité du document concernant la taille de sa participation.

L’affaire intervient alors que Atos mène actuellement une revue complète des bilans de deux de ses filiales aux Etats-Unis après avoir identifié des erreurs comptables.

(Matthieu Protard; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

LVMH débattra en octobre du versement éventuel d’un acompte sur dividende Par Reuters

administrateur

Il est important de prévenir l’accumulation des déséquilibres financiers, dit Rosengren (Fed) Par Reuters

administrateur

L’UE fixe les conditions des recapitalisations Par Reuters

administrateur

Wall Street attendue sur une note prudente avant l’emploi US Par Reuters

administrateur

L’armée face aux manifestations ? Pas nécessaire, dit Trump Par Reuters

administrateur

La BCE a prouvé que ses achats étaient proportionnés, assure Olaf Scholz Par Reuters

administrateur