Bourse & Actions

Avec l’Or proche de 2000$, les résultats de ces 3 Minières sont appelés à exploser

Les acheteurs d’or ont repris le contrôle alors que les prix du métal précieux ont atteint leur plus haut niveau jamais enregistré en début de semaine, soit 1 974,70 dollars, dépassant ainsi le précédent record de septembre 2011.

Les contrats à terme sur du Comex, qui sont en hausse de près de 25 % cette année, se négocient à 1 955,50 dollars au moment où nous écrivons ces lignes, stimulés par les perspectives économiques de plus en plus incertaines, les faibles taux d’intérêt et un flot de mesures de relance de la Réserve fédérale et du gouvernement américain. En conséquence, le métal jaune se rapproche de la barre des 2 000 dollars.

futures or

Il n’est pas surprenant que les mineurs d’or aient obtenu des résultats nettement supérieurs à ceux du marché en général cette année. Les ETF liés à l’or se sont envolés en même temps que le métal précieux lui-même, l’ETF VanEck Vectors Gold Miners (NYSE:) ayant augmenté d’environ 169 % depuis son plus bas niveau de mars, alors que le a gagné environ 47 % sur la même période.

GDX-SP500

Nous examinons ci-dessous le cas de trois mineurs d’or qui devraient enregistrer une croissance explosive de leurs revenus dans les semaines à venir grâce à la flambée des prix de l’or.

1. Newmont Goldcorp : Résultats le 30 juillet avant l’ouverture des marchés

  • Estimation de la croissance du BPA pour le deuxième trimestre : +158% par rapport à l’année précédente
  • Estimation de la croissance des recettes au deuxième trimestre : +5% par rapport à l’année précédente

Newmont Goldcorp Corp (NYSE:) – le plus grand producteur d’or au monde en termes de valeur marchande, de production et de réserves – a vu son titre surpasser le marché en général au cours des derniers mois. L’action a grimpé en flèche d’environ 108 % depuis le creux du marché baissier en mars, faisant plus que doubler les gains du S&P 500 au cours de la même période.

Le titre, qui a atteint son plus haut niveau depuis novembre 2011 à 70,30 dollars en début de semaine, a terminé à 68,59 dollars mardi, ce qui donne à la société de Greenwood Village, dans le Colorado, une valeur de 55 milliards de dollars.

Newmont Goldcorp

Au dernier trimestre déjà, les bénéfices de Newmont ont été multipliés par plus de neuf par rapport à l’année précédente. Le mineur communiquera ensuite ses résultats avant la cloche d’ouverture du jeudi 30 juillet.

Le consensus prévoit un bénéfice par action de 0,31 $ pour le deuxième trimestre, ce qui représenterait une progression de 158 % par rapport à l’année précédente, où le bénéfice par action était de 0,12 $. Les recettes devraient augmenter de 5 % par rapport à la même période de l’année précédente pour atteindre 2,38 milliards de dollars, bénéficiant à la fois de la forte hausse du prix de l’or et de l’augmentation des volumes de production.

En plus des chiffres du haut et du bas de l’échelle, les investisseurs garderont un œil sur la mise à jour de Newmont concernant ses perspectives de production d’or pour le reste de l’année et au-delà. La société a récemment prévu une production de 6,2 à 6,7 millions d’onces par an jusqu’en 2024.

2. Kirkland Lake Gold : Résultats le 30 juillet avant l’ouverture des marchés

  • Estimation de la croissance du BPA pour le deuxième trimestre : +44% par rapport à l’année précédente
  • Estimation de la croissance des recettes au deuxième trimestre : +105,5% en glissement annuel

Les actions de Kirkland Lake Gold Ltd (TSX:) ont grimpé de 181% depuis leur récent creux du 16 mars. L’action a atteint un sommet historique de 51,30 dollars lundi, avant de se stabiliser à 50,64 dollars hier, ce qui donne à la société torontoise une capitalisation boursière d’environ 10,6 milliards de dollars.

Kirkland Lake Gold

Les résultats du deuxième trimestre de Kirkland Lake, attendus pour le jeudi 30 juillet avant l’ouverture du marché américain, devraient avoir bénéficié de la forte hausse des prix de l’or ainsi que de l’envolée du volume de production.

Le consensus prévoit un bénéfice par action de 0,72 $ pour le deuxième trimestre, ce qui représenterait une augmentation de 44 % par rapport à l’année précédente. Les recettes devraient augmenter de 105 % par rapport à la même période de l’année précédente, pour atteindre 578,16 millions de dollars.

Signe prometteur, le 7 juillet, le mineur canadien a annoncé les résultats de sa production pour le deuxième trimestre, qui a fait un bond de 54 % par rapport à la même période de l’année précédente, pour atteindre 329 770 onces. Pour la première moitié de 2020, la société a produit 660 634 onces, soit une hausse de 48 % par rapport à la première moitié de 2019.

Kirkland Lake a indiqué que “les ventes d’or auraient totalisé 341 390 onces à un prix moyen réalisé de 1 716 dollars l’once, contre des ventes d’or de 212 091 onces à un prix moyen réalisé de 1 320 dollars l’once à la même période l’année précédente”.

3. Barrick Gold : Résultats le 10 août avant l’ouverture des marchés

  • Estimation de la croissance du BPA pour le deuxième trimestre : +100% par rapport à l’année précédente
  • Estimation de la croissance des recettes au deuxième trimestre : +43% par rapport à l’année précédente

Les actions de Barrick Gold Corp (NYSE:), le deuxième plus grand producteur d’or au monde, ont connu une forte hausse ces derniers temps, avec un bond de 133% depuis le récent creux atteint à la mi-mars. Le titre, qui a atteint lundi 30,20 dollars, son plus haut niveau depuis sept ans, a clôturé à 29,59 dollars hier soir, ce qui donne au mineur de Toronto une capitalisation boursière de 52,6 milliards de dollars.

Barrick Gold

Barrick a annoncé une hausse de près de 55 % de ses bénéfices au premier trimestre et devrait publier ses résultats du deuxième trimestre le lundi 10 août avant l’ouverture.

Les estimations du consensus prévoient un bénéfice de 0,18 $ par action, ce qui correspondrait à un taux de croissance du BPA de 100 % pour l’année en cours. Les recettes devraient s’envoler d’environ 43 % par rapport à la même période de l’année précédente pour atteindre 2,94 milliards de dollars, grâce à la hausse du prix de l’or et à l’augmentation de la production.

En plus du BPA et des revenus, les investisseurs se concentreront également sur les prévisions de production de Barrick pour les trimestres à venir. La société canadienne a revu à la baisse ses prévisions de production annuelle d’or à la fin du premier trimestre, pour atteindre 4,6-5,0 millions d’onces contre 4,8-5,2 millions précédemment, en raison de la fermeture d’une mine en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Sa dette nette sera un autre paramètre clé à surveiller, car les efforts de réduction des coûts en cours devraient permettre d’améliorer les résultats de la société dans les trimestres à venir.

Source : investing

Autres articles à lire

Encore un tour | Trading list d’un trader pro 27 avril 2020

administrateur

Les marchés poursuivent leur marche en avant

administrateur

Alors que les techs sombrent, Microsoft garde la tête hors de l’eau

administrateur

La pandémie devrait avoir durement impacté Disney au T1, verdict ce soir

administrateur

La Française des jeux réduit son dividende et lance un plan d’économies

administrateur

Exxon et Chevron : Encore trop risqué de miser sur le secteur pétrolier US

administrateur