Crypto-monnaies

Bientôt une législation sur les stablecoins? Les régulateurs s’y attellent Par Investing.com


Investing.com – L’administration américaine sous la direction du président Biden envisagerait d’imposer une réglementation spécifique aux sociétés de crypto-monnaies qui émettent des stablecoins, notamment en les incitant à s’enregistrer comme des banques.

L’administration devrait exhorter le congrès à produire une législation spéciale pour ces émetteurs de stablecoins, qui serait adaptée à leurs modèles de fonctionnement.

Un cadre légal pour rassurer les régulateurs

Ces mesures visent à répondre aux craintes des régulateurs que les stablecoins, qui sont adossées à des monnaies nationales comme le dollar américain, n’alimentent des paniques financières et doivent être réglementées plus strictement.

Les stablecoins sont émises par des sociétés telles que et Circle Internet Financial et sont conçues pour combiner la stabilité des monnaies nationales comme le dollar avec les spécificités de la blockchain.

Cependant, certains décideurs politiques ont déclaré que les stablecoins pourraient alimenter l’instabilité si les utilisateurs en venaient à douter de la valeur de leurs actifs sous-jacents qui maintiennent leurs prix stables.

Des mesures de réglementation sont en cours

Un groupe dirigé par le Trésor américain, le Conseil de surveillance de la stabilité financière ou FSOC, examine s’il convient de désigner les activités liées aux stablecoins comme étant d’importance systémique.

Les démarches du groupe sont susceptibles de se concentrer principalement sur les risques posés par les stablecoins et sur la manière d’imposer un cadre de type bancaire autour des entreprises qui les émettent. D’autres questions clés, telles que la protection des investisseurs est également en discussion au niveau du FDIC qui prévoit d’accorder une protection des fonds similaire à celle existante pour les dépôts bancaires.

À l’heure actuelle, de nombreuses stablecoins font l’objet d’une surveillance légère au niveau des états, bien que certaines sociétés, comme Circle, aient déclaré vouloir devenir des banques.

Une réglementation bienvenue dans le milieu

Un dirigeant de Circle a qualifié d’encourageantes les recommandations réglementaires potentielles de l’administration. « Nous sommes convaincus qu’un modèle bancaire à réserve intégrale fondé sur la technologie des monnaies numériques peut conduire à un système financier plus efficace, plus équitable, plus inclusif et plus résilient ».

Quelques membres du Congrès, comme la sénatrice Cynthia Lummis, ont récemment signalé que les stablecoins pourraient avoir besoin d’être réglementées de cette manière. « Il se peut que les stablecoins ne soient émis que par des institutions de dépôt » ou par des entreprises réglementées comme des fonds communs de placement.

Une opportunité pour un marché en croissance

Les stablecoins constituent un secteur relativement petit, mais en pleine croissance du monde des cryptos, qui représente 2 000 milliards de dollars. La valeur des trois plus importantes – , de Circle et – est passée de 11 milliards de dollars il y a un an à plus de 110 milliards de dollars.

Comme les monnaies stables sont adossées à des actifs sûrs tels que les bons du Trésor, elles devraient conserver un lien étroit avec le dollar et être facilement remboursées, affirment les émetteurs. Cette situation contraste avec les crypto-monnaies comme le , qui ne sont pas adossées à des actifs et dont la valeur peut fluctuer fortement.

Les risques potentiels pointés du doigt

Les régulateurs s’inquiètent que les stablecoins pourraient être vulnérables à l’équivalent d’une ruée vers les banques si un grand nombre d’investisseurs tente de sortir des stablecoins, ce qui obligerait les promoteurs à vendre les actifs à des prix de liquidation et pourrait également exercer une pression sur les marchés des capitaux.

Pour l’instant, les stablecoins sont principalement utilisés par les investisseurs pour acheter et vendre des crypto-actifs sur des bourses telles que Coinbase (NASDAQ:), qui traitent les transactions 24 heures sur 24. Ils sont également utilisés comme garantie pour les produits dérivés – des contrats d’achat ou de vente d’un titre sous-jacent à un prix spécifié – et beaucoup de ces contrats sont réglés en stablecoins.

De plus, une adoption plus large des stablecoins comme moyen de paiement rapide pour les consommateurs et les entreprises, pourrait les mettre en concurrence avec les banques et les réseaux de cartes tels que Visa (NYSE:) et Mastercard (NYSE:).

Source : investing

Autres articles à lire

Cardano 11% face à la domination des acheteurs Par Investing.com

administrateur

Elon Musk va-t-il évoquer le DOGE samedi à la TV? Sa réponse en vidéo Par Investing.com

administrateur

Bitcoin 13% face à la confiance des investisseurs Par Investing.com

administrateur

2300 bitcoins supplémentaires pour un trust de 150 millions de dollars Par Investing.com

administrateur

Litecoin 10% face à la confiance des investisseurs Par Investing.com

administrateur

Bitcoin abandonne 10% face à la domination des vendeurs Par Investing.com

administrateur