Autres actualités

Bouygues relève ses prévisions après une forte reprise au troisième trimestre Par Reuters

© Reuters. BOUYGUES RELÈVE SES PRÉVISIONS POUR LE 2E SEMESTRE APRÈS UNE FORTE REPRISE AU 3E TRIMESTRE

PARIS (Reuters) – Bouygues (PA:) a fait état jeudi d’une forte amélioration de ses résultats au troisième trimestre, tirés par la reprise de sa division de construction et la croissance continue des activités services de Bouygues Telecom, ce qui lui permet de revoir à la hausse ses perspectives pour le second semestre.

Le groupe de BTP, de médias et de télécoms prévoit désormais une marge opérationnelle courante sur cette période très légèrement supérieure à celle du second semestre 2019 alors qu’il avait dit auparavant viser une “rentabilité significative” mais inférieure au niveau de l’an dernier.

Sa branche télécoms a pour sa part révisé à la hausse sa prévision de chiffre d’affaires de l’activité services, attendue en croissance entre 5% et 6%, contre 4% auparavant.

Le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom dans les services a progressé de 5% au troisième trimestre, en dépit de l’impact négatif du “roaming” affecté par le coup d’arrêt porté au tourisme et aux voyages d’affaires par la pandémie de coronavirus.

Bouygues Telecom a confirmé jeudi qu’il déploierait son réseau 5G, qu’il compte ouvrir à la commercialisation le 1er décembre, de façon progressive. Il s’est donné pour objectif d’avoir plus de 28.000 sites d’ici 2023.

Lors du processus d’enchères 5G réalisé en septembre par l’Etat, l’opérateur a obtenu 70 MHz dans la bande de fréquences 3,5 GHz pour un prix de 602 millions d’euros. Bouygues Telecom détient ainsi près du quart du spectre français disponible, a indiqué le groupe.

RATTRAPAGE D’ACTIVITÉ

Au troisième trimestre, Bouygues a enregistré un résultat opérationnel courant de 813 millions d’euros, en hausse de 22% sur un an, et un chiffre d’affaires en progression de 1% à 10,19 milliards d’euros, faisant ressortir un taux de marge opérationnelle courante de 8%.

Au premier trimestre, le chiffre d’affaires de Bouygues avait reculé de 1% puis de 21% au deuxième trimestre, pénalisé par les effets du confinement imposé en mars pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

L’amélioration des résultats au troisième trimestre traduit “le rattrapage d’activité dans les activités de construction et des investissements publicitaires chez TF1 (PA:) ainsi que la croissance soutenue du chiffre d’affaires services chez Bouygues Telecom”, a expliqué le conglomérat.

Face à la dégradation sanitaire, qui a obligé plusieurs pays où le groupe est présent à réinstaurer des mesures de restrictions, Bouygues assure qu’à date, “les métiers poursuivent leurs activités opérationnelles”.

“La situation est aujourd’hui fondamentalement différente que lors de la première vague de confinements, quand nous avons dû arrêter la plupart de nos activités”, a déclaré le directeur financier Pascal Grangé lors d’une conférence téléphonique.

A la Bourse de Paris, l’action Bouygues a d’abord ouvert en hausse de plus de 2% avant de se retourner à la baisse. A 11h40, le titre reculait de 0,38% à 33,71 euros.

(Blandine Hénault, avec le bureau à Gdansk, édité par Henri-Pierre André et Jean-Michel Bélot)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe Par Reuters

administrateur

3 dossiers clés à surveiller sur les marchés ce vendredi 24 juillet 2020 Par Investing.com

administrateur

La dette publique va atteindre près de 120% du PIB, dit Le Maire Par Reuters

administrateur

Wall Street, satisfaite des élections, continue de grimper Par Reuters

administrateur

Les marchés actions finissent en baisse; l’indice Dow Jones Industrial Average recule de 2,84% Par Investing.com

administrateur

Veolia propose de racheter 29,9% de Suez à Engie avant une OPA Par Reuters

administrateur