Bourse & Actions

CAC40 : la partie de ping pong continue

Publié à l’origine sur la Bourse au quotidien.fr

Le traditionnel point hebdomadaire de Gilles Leclerc sur le CAC40… et un conseil à appliquer scrupuleusement : ne tentez pas le diable sauf à être un adepte de l’intraday !

Depuis juin dernier (cf. le petit encart sur le premier graphique ci-après), les semaines se suivent et se ressemblent à la Bourse de Paris, avec un qui patauge encore et toujours dans un range dont les bornes se situent vers 5 130 points en résistance et la zone des 4 700 points à la baisse.

La volatilité théorique exploitable entre ces deux bornes est comprise entre 6 et 7%, au mieux… Tout en sachant qu’en matière de trading, si on arrive à acheter proche des plus bas pour ensuite revendre proche des plus hauts, on pourra arriver à capter 3 ou 4% au maximum de ce genre de configuration.

CAC40 : la partie de ping pong continue

CAC40 : la partie de ping pong continue

Aussi, vous l’aurez sans doute compris, ma conclusion sera-t-elle sensiblement identique à celle des semaines précédentes, et sans appel : avec une si faible espérance – je parle d’espérance mathématique et statistique –, et sauf à trader en intraday, ce range qui ne montre aucune dynamique, ni aucune directionalité n’offre aucune opportunité intéressante.

Sortir du bourbier !

Pour que le CAC40 puisse retrouver une tendance, il va d’abord falloir sortir de ce bourbier, d’une manière ou d’une autre, par le haut ou par le bas. En attendant, la meilleure chose à faire est de patienter d’ici l’émergence d’une tendance…

En vue de court terme (ici le 2 heures), nous avions ciblé le rebond sur le support des 4 700 points (cf. flèche verte sur le second graphique ci-dessous) il y a deux semaines jour pour jour.

CAC40 : la partie de ping pong continue

CAC40 : la partie de ping pong continue

Depuis, le mouvement a continué de se développer à la hausse et la zone « pivot » (le rectangle horizontal violet) s’est trouvée confirmée (voir les petites flèches bleues, qui illustrent les impacts à son contact).

Pour la suite, tant que ce pivot qui se situe autour des 4 860/4 870 points fera office de support, pas de souci ! Le report d’amplitude algorithmique (les grandes flèches bleues verticales) pointe quant à lui vers un objectif théorique situé vers 5 020 points.

Source : investing

Autres articles à lire

les foncières retrouvent de belles couleurs

administrateur

Covid-19 : Les banques subissent de lourdes pertes

administrateur

Un optimisme béat sur les actions ! Jusqu’à quand ?

administrateur

Alibaba, nouvelle cible chinoise de Donald Trump

administrateur

Un ETF obligataire pour profiter de l’impact des achats de la Fed

administrateur

Cannabis : Canopy Growth remonte grâce au vote de confiance de Constellation Brand

administrateur