Autres actualités

Capture de Sami Jassim, haut dirigeant de l’Etat islamique Par Reuters

© Reuters. Le Premier ministre irakien Mustafa al Kadhimi (photo) a annoncé lundi sur Twitter que les forces irakiennes avaient capturé Sami Jassim, un haut dirigeant de l’Etat islamique (EI), responsable financier de l’organisation terroriste et adjoint de feu Ab

BAGDAD (Reuters) – L’Irak a annoncé lundi la capture de Sami Jassim, un haut dirigeant de l’Etat islamique (EI), responsable financier de l’organisation terroriste et adjoint de feu Abou Bakr al Baghdadi, ancien chef de l’EI.

Sami Jassim a été arrêté lors d’une « opération externe complexe » menée par les services de renseignement irakiens, a déclaré sur Twitter (NYSE:) le Premier ministre irakien Moustafa al Kadhimi. Il n’a pas fourni de précisions, notamment sur le lieu de sa capture.

De nationalité irakienne, Sami Jassim appartient au cercle restreint des dirigeants de l’organisation djihadiste sunnite, qui compte une demi-douzaine à une douzaine de membres, selon Hassan Hassan, spécialiste de l’EI et auteur d’un livre sur le groupe.

Il est considéré comme un proche collaborateur du nouveau chef de l’Etat islamique, Abou Ibrahim al Hachémi al Kouraïchi, ajoute Hassan Hassan, qui est rédacteur en chef du site New Lines Magazine, consacré au Moyen-Orient.

D’abord chargé de superviser les finances de l’organisation, Sami Jassim est également « impliqué dans les opérations au jour le jour de l’EI en Irak et Syrie », explique le chercheur.

Abou Bakr al Baghdadi, qui s’était autoproclamé « calife » d’un territoire à cheval entre l’Irak et la Syrie en 2014, a été tué en octobre 2019 lors d’un raid des forces spéciales américaines dans le nord-ouest de la Syrie.

Si l’organisation a été chassée de la plupart des territoires qu’elle contrôlait dans la région au milieu des années 2010, les responsables militaires occidentaux estiment qu’elle compte encore quelque 10.000 hommes dans les deux pays, combattus par la coalition anti-EI créée en 2014 et dirigée par les Etats-Unis, avec l’appui des forces irakiennes et des Forces démocratiques syriennes, dominées par les Kurdes.

(Reportage John Davison à Bagdad, Nadine Awadalla et Maher Chmaytelli à Dubaï, et Tom Perry à Beyrouth; rédigé par Tom Perry; version française Myriam Rivet et Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Gilead et Barclays progressent en pré-marché; Intel chute Par Investing.com

administrateur

Le Sénat américain s’achemine vers l’adoption du plan infrastructure de Biden Par Reuters

administrateur

La Fed va priver les banques d’une exemption sur leurs réserves Par Reuters

administrateur

La saga de la relance, la hausse du cuivre, le fiasco de CyberPunk

administrateur

BPCE va lancer une offre de rachat des minoritaires de Natixis Par Reuters

administrateur

La pénurie de puces serait un problème à « court terme » selon Elon Musk Par Investing.com

administrateur