Non classé

Comptabilisation d’un site internet : Comment faire ?

Pour une entreprise, la présence en ligne n’est jamais une démarche anodine. En effet, le fait de détenir un site internet engage des dépenses liées notamment à l’achat d’un nom de domaine, à l’hébergement, aux publicités, et à la rédaction des articles. Ce sont autant de postes de dépenses qu’il n’est pas souvent facile de comptabiliser. Il existe pourtant des astuces pour s’en sortir. C’est ce que nous partageons avec vous dans cet article.

Les dépenses liées à l’animation et à la gestion du site internet

L’exploitation d’un site internet implique des dépenses plus ou moins importantes. De façon générale, ces dépenses concernent le référencement et la maintenance du site. Ils incluent les frais d’enregistrement auprès des moteurs de recherche, la mise à jour graphique, les sauvegardes régulières, la création de nouveaux articles optimisés et à jour. Si le référencement et la maintenance sont assurés par un prestataire extérieur, les dépenses sont lors comptabilisées dans le compte 61 des services extérieurs.

L’autre poste de dépense concerne bien évidemment l’hébergement web du site. À noter qu’il existe d’autres frais relatifs aux redevances pour concessions, brevets, licences, logiciels, marques, etc. Toutes ses dépenses sont classées dans le compte 651.

En fonction des réalités de l’entreprise, il est possible de confier l’entretien du site aux salariés. Dans ce cas, il faut mettre en place un programme de formation pour permettre à ces derniers de jouer correctement leur rôle. Si la formation est assurée par l’employeur lui-même, elle est alors comptabilisée dans le compte 648000. Si elle est plutôt assurée par un formateur extérieur, les dépenses sont alors inscrites au compte 61.

Les différents cas de comptabilisation d’un site web

Afin d’obtenir un site web pour son activité, une entreprise a deux possibilités. Elle peut soit choisir de développer son propre site en interne, soit de confier le travail à un professionnel extérieur. Il faut noter que le rachat d’un site existant est également une option envisageable.

Dans tous les cas, il est important de savoir que la comptabilisation du site internet varie selon qu’il s’agit d’un site actif ou passif. Envie d’en savoir davantage ? Consultez cet article qui fournit des informations utiles sur la comptabilisation d’un site internet.