Autres actualités

France et Pays-Bas s’accordent sur une aide à KLM de 3,4 mds d’euros Par Reuters

© Reuters. FRANCE ET PAYS-BAS S’ACCORDENT SUR UNE AIDE À KLM DE 3,4 MILLIARDS D’EUROS

par Toby Sterling et Laurence Frost

AMSTERDAM (Reuters) – La France et les Pays-Bas ont conclu un accord sur la contribution néerlandaise au plan de soutien à Air France-KLM (PA:), en vertu duquel le gouvernement néerlandais débloquera une aide de 3,4 milliards d’euros à KLM, a-t-on appris jeudi de deux sources au fait du dossier.

Le ministère néerlandais des Finances a programmé une conférence de presse vendredi matin pour détailler les modalités de cette aide.

Les Pays-Bas débloqueront 3,4 milliards d’euros sous la forme de prêts directs ou garantis et nommeront un membre au sein du conseil d’administration du groupe, qui ne disposera pas du droit de vote, ont précisé ces sources.

Air France-KLM a diffusé dans la soirée un communiqué sur son site confirmant ce chiffre de 3,4 milliards, “afin de surmonter la crise et préparer l’avenir”.

Aucun autre commentaire n’a pu être obtenu dans l’immédiat.

Air France a touché début mai une aide de sept milliards d’euros de l’Etat français pour surmonter la crise liée à la pandémie de coronavirus, qui a paralysé le trafic aérien.

La France et les Pays-Bas détiennent chacun 14% du capital d’Air France-KLM.

La contribution néerlandaise a longtemps été retardée par des négociations tendues entre Paris et Amsterdam, la France refusant d’accorder un siège d’administrateur aux Pays-Bas pour ne pas affaiblir sa position au sein du conseil.

En vertu du compromis apparemment trouvé entre les deux Etats, l’administrateur nommé par le gouvernement néerlandais n’aura pas de droit de vote mais pourra s’assurer que l’argent des contribuables des Pays-Bas servira bien à financer les opérations de KLM, indiquent les mêmes sources.

Air France-KLM est née de la fusion entre les deux compagnies aériennes nationales en 2004.

Les Pays-Bas ont poussé ces dernières années pour obtenir davantage de représentation au conseil et d’autonomie pour KLM. Les négociations menées à ce sujet avant la pandémie n’avaient pas abouti mais le plan d’aide pourrait lever une partie des obstacles, ajoutent ces sources.

Le thème a été abordé par le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre néerlandais Mark Rutte lors de leur entrevue mardi à La Haye, poursuivent-elles.

(version française Jean-Stéphane Brosse)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Rien ne prouve que les anciens malades sont immunisés, selon l’OMS Par Reuters

administrateur

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe Par Reuters

administrateur

La correction s’accélère sur le CAC 40 avant la Fed, seuils clés à surveiller Par Investing.com

administrateur

Guerini plaide l’unité face aux menaces de scission à LaRem Par Reuters

administrateur

Satisfecit sur la nouvelle formule française d’activité partielle Par Reuters

administrateur

Goldman prévoit un effondrement du PIB US de 39% au T2, et un envol de 29% au T3 Par Investing.com

administrateur