Bourse & Actions

General Electric, le rebond du chat mort ?

Publié à l’origine sur la Bourse au quotidien.fr

General Electric (NYSE:) (qui cote également sur Euronext, avec les matricules suivants) est en train de revenir sur une zone de support graphique (le rectangle vert « S » sur le premier graphique ci-après), laquelle pourrait servir de prétexte pour amorcer un rebond de court terme.

D’autant qu’à court terme justement, une configuration de rebond est en train de se mettre en place.

Du point de vue fondamental, l’entreprise est en difficulté, d’où de nombreux licenciements, plans de restructuration et autre mesures d’accompagnement. Bref, l’horizon n’est pas exactement dégagé pour General Electric, mais qu’à cela ne tienne : un rebond technique prenant appui sur ses plus bas historiques n’est pas impossible.

Pour l’heure, l’objectif de cours moyen des analystes s’établit à 8,8$, ce qui correspond peu ou prou à 8,1€.

En partant d’une vue de long terme, on observe que la zone de support évoquée en préambule a déjà été testée par deux fois (cf. les pastilles oranges). Les cours étaient alors en chute libre et cette zone a « réveillé » un courant acheteur qui, indépendamment des difficultés opérationnelles de l’entreprise, a été à l’origine de rebonds significatifs.

Il se trouve que l’action se trouve actuellement dans des conditions similaires, en appui sur sa zone de support (la flèche orange).

Pile je ne perds pas, face je gagne !
En passant maintenant à une vue court terme, on s’aperçoit que le support a effectivement bloqué la tendance baissière, mais surtout qu’un triangle s’est formé, dont la sortie par le haut déclencherait un signal de rebond – et donc d’achat – .

C’est ce que j’ai schématisé sur le graphique ci-dessous.

Si les cours cassent (en clôture) la résistance (le segment rouge) du triangle (en orange), le signal positif sera auquel cas validé et un achat autour des 6,05€ pourra être effectué.

Le stop sera quant à lui placé juste sous la zone de support (dans la région des 5,4€) et si par la suite les cours devaient toucher les 6,5€, je passerais pour ma part en mode « stop zéro ». Autrement dit, je remonterais le stop au niveau du point d’entrée afin d’éliminer le risque en matière de trading, tout en conservant une position potentiellement gagnante.

Pile je ne perds pas, face je gagne… C’est bien à cela que servent les stops zéro !

Si l’action revient dans la zone des 7€ (le niveau des derniers plus hauts), je prendrai la moitié de mes gains sur ma ligne, soit une prise de bénéfices partielle (PBP) de l’ordre de 15%.

Ensuite, sur les 8€, soit grosso modo l’objectif de valorisation du consensus, ce sera la clôture du trade, d’autant que ce niveau correspond à un comblement de GAP (NYSE:), comme mentionné sur le graphique.

Enfin, au cas où General Electric casserait sa zone de support sans donner de signal d’achat, on laisserait filer pour passer à …un autre plan de trade.

CQFD.

Bonne séance à tous !

Gilles

Source : investing

Autres articles à lire

CAC40 : une configuration pas si facile qu’elle n’en a l’air

administrateur

Disney reste un bon pari boursier à long terme malgré l’impact de la pandémie

administrateur

Le NASDAQ mène la danse – Analyse des marchés du 23-05-2020

administrateur

USA : la peur d’un déconfinement trop rapide

administrateur

Fed: Discours de Powell et Minutes du FOMC à surveiller de près mercredi et jeudi

administrateur

Le pire du bilan humain de la pandémie de COVID-19 pourrait être passé

administrateur