Autres actualités

Goldman Sachs vise un objectif à 2000$ sur l’Or à horizon 12 mois Par Investing.com

© Reuters.

Par David Wagner 

Investing.com – L’ a nettement progressé en fin de semaine dernière, et a accentué sa hausse dès la réouverture du marché dimanche soir, avec un récent pic à 1758$ l’once, au plus haut depuis plus d’un mois. Et bien qu’il ait depuis légèrement corrigé, il conserve un profil graphique globalement haussier, actuellement juste sous 1750$%.

Cette nouvelle hausse du métal jaune semble lié à un renforcement des inquiétudes en ce qui concerne une nouvelle vague de coronavirus, avec des , notamment en Allemagne et aux Etats-Unis.

Mais on notera également que la hausse de l’Or la semaine dernière a visiblement bénéficié d’un coup de pouce de Goldman Sachs (NYSE:), qui a publié une note positive vendredi.

Dans cette note, Goldman Sachs a réitéré son conseil d’achat sur l’Or, mais a aussi relevé ses objectifs de prix cibles :

  • De 1600$ à 1800$ à horizon 3 mois
  • De 1650$ à 1900$ à horizon 6 mois
  • De 1800$ à 2000$ à horizon 1 an

En ce qui concerne le comportement incertain et parfois irrationnel de l’or ces dernières semaines, les analystes de Goldman ont attribué la récente indécision à un conflit entre le choc négatif de la “richesse” pour les consommateurs des marchés émergents et une demande d’investissement positive “motivée par la peur” dans les marchés développés.

En avril et mai, les importations d’or de l’Inde ont chuté de 99 % tandis que la banque centrale de Russie a cessé d’acheter de l’or après le récent effondrement des prix du pétrole, l’or noir constituant une part importante du budget du pays.

Pendant ce temps, la demande de pièces d’or a augmenté de 30 % depuis le début de l’année, le poids total de l’or dans les ETF (fonds négociés en bourse) a augmenté de 20 % par rapport à l’année précédente et il existe une grande quantité de demande d’or latente, a souligné la banque.

De plus, « la demande d’investissement dans l’or a tendance à augmenter au début de la reprise économique, sous l’effet des préoccupations persistantes concernant l’abaissement des prix et de la baisse des taux réels », indique la note.

“Nous constatons simultanément un retour important de la demande des consommateurs des pays émergents, stimulée par l’assouplissement des mesures de verrouillage et la baisse du dollar” souligne également Goldman.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Citroën poursuit sa mue avec une C4 aux lignes plus sportives Par Reuters

administrateur

Top 5 des événements clés à retenir pour bien aborder la séance US ce mardi Par Investing.com

administrateur

Wall Street en hausse, le S&P 500 boucle son meilleur trimestre depuis 1998 Par Reuters

administrateur

Macron salue le plan de relance, exhorte “à aller vite” Par Reuters

administrateur

Wall Street hésite avant la Fed, record pour le Nasdaq Par Reuters

administrateur

La France défend le principe “un pays, deux systèmes” pour Hong Kong Par Reuters

administrateur