Bourse & Actions

Grâce à Amazon et Apple, le Nasdaq100 revient à moins de 3% de son record

Publié à l’origine sur la Bourse au quotidien.fr

Les GAFAM continuent d’illustrer le principe de “bulle”, laquelle prend des proportions dantesques, avec un nouveau record absolu pour Amazon (NASDAQ:) (+1,5% environ à 2.489$, soit 1.240Mds$ de capitalisation), une hausse de 23% d’Apple (NASDAQ:) (à 319$, soit 1.380Mds$ de “capi”), de +1% de Microsoft (NASDAQ:) (à 185$, à 2,5% de son record absolu, pour 1.400Mds$ de “capi”).

Le gagne +2% à 9.357 et revient à moins de 5% de son record absolu, le Nasdaq-100 bondit de +2% à 9.471 et se retrouve à 2,8% de son record absolu, à son niveau de mi-séance du 21 février, au surlendemain du record du 19 février.

Non seulement la crise du Covid-19 n’existe pas mais le gain annuel atteint +8,5%, soit un rythme annuel de +25%, en face d’une contraction du PIB qui devrait atteindre -25% au 2ème trimestre et -8,5% en année pleine.

Le capitalisme marche sur la tête : le monde virtuel achève d’enterrer le monde réel.

Il ne sert à rien de créer une entreprise au risque de faire faillite : mieux vaut acheter celles qui existent et réaliser des plus-values mirobolantes avec zéro risque de voir les indices consolider.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Nasdaq100 : rendez-vous à 9 700 points, vendredi à 22 heures !

administrateur

Wall Street digère allègrement les chiffres du chômage aux Etats-Unis

administrateur

Capgemini surprend positivement au premier trimestre

administrateur

Le confinement a propulsé les géants de la tech au sommet

administrateur

Le taux US à 10 ans pourrait chuter davantage, au grand malheur des banques

administrateur

Action Alstom : changement de recommandation

administrateur