Autres actualités

Guerini plaide l’unité face aux menaces de scission à LaRem Par Reuters

© Reuters. GUERINI PLAIDE L’UNITÉ FACE AUX MENACES DE SCISSION À LAREM

PARIS (Reuters) – Le délégué général de La République en marche (LaRem), Stanislas Guerini, a estimé dimanche que le temps était à l’unité face aux dissensions dans son parti qui pourraient conduire à la création d’un nouveau groupe à l’Assemblée, faisant perdre à LaRem la majorité absolue.

Selon des sources parlementaires, ce nouveau groupe d’une vingtaine d’élus devrait voir le jour cette semaine et compter en son sein au moins cinq élus du groupe LaRem, qui compterait alors moins de 289 députés, la limite pour la majorité absolue.

Aurélien Taché, figure de l’aile gauche de LaRem, vient par ailleurs d’annoncer son départ du parti présidentiel, dont le groupe à l’Assemblée nationale a perdu 18 membres depuis le début de la législature il y a trois ans.

“Ce n’est pas le moment de nous diviser. C’est cet appel à la responsabilité que je veux lancer ce matin”, a déclaré Stanislas Guerini sur France 3.

Il a estimé que la création d’un nouveau groupe serait un “contre-temps polique” par rapport à la situation sanitaire du pays qui lutte pour enrayer l’épidémie de coronavirus.

“(…) Nous sommes en train de bâtir la ligne politique pour l’après. C’est maintenant qu’il faut se retrousser les manches, travailler ensemble, réfléchir, y compris d’avoir des désaccords (…)”, a-t-il dit.

Aurélien Taché pourrait rejoindre le neuvième groupe de l’Assemblée actuellement en cours de constitution.

“En 2017, j’ai quitté le Parti socialiste parce qu’il n’était pas capable de dépasser ses frontières. Aujourd’hui je quitte LaRem exactement pour les même raisons”, a dit l’élu du Val-d’Oise dans le Journal du dimanche.

Baptisé “Ecologie démocratie solidarité”, le nouveau groupe entend peser sur la fin du quinquennat et la préparation de l’élection présidentielle de 2022.

“On est dans un moment politique qui prépare les quatre ou cinq années qui viennent, voire davantage. Une reconstruction s’impose”, a dit à Reuters l’un de ses futurs membres sous couvert d’anonymat.

Les anciens députés LaRem Matthieu Orphelin, Sébastien Nadot, Cédric Villani et Paula Forteza devraient faire partie de ce nouveau groupe à vocation sociale et écologique.

Il n’aura numériquement qu’un poids relatif face aux 73 députés que comptent les deux groupes de centre-droit alliés de la majorité au Palais-Bourbon, MoDem et Agir.

“En rien, cela n’empêchera le projet présidentiel”, a souligné sur Europe 1 le ministre de la Ville et du Logement Julien Denormandie. “La majorité présidentielle à l’Assemblée nationale perdure”, a-t-il ajouté.

(Gwénaëlle Barzic et Elizabeth Pineau)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Les marchés actions finissent en ordre dispersé; l’indice Dow Jones Industrial Average recule de 0,07% Par Investing.com

administrateur

Wall Street prudente après un recul des inscriptions au chômage Par Reuters

administrateur

Nouvelle progression des violences anti-LGBT en 2019 en France Par Reuters

administrateur

L’OMS pense que la pandémie de covid-19 ne sera sous contrôle que dans 4-5 ans Par Investing.com

administrateur

Les villes américaines se préparent à une nouvelle nuit de violences Par Reuters

administrateur

Trump s’emporte sur Twitter, ING parle de “bombe à retardement” Par Investing.com

administrateur