Bourse & Actions

HSBC – maintenant ou jamais ?

Publié à l’origine sur la Bourse au quotidien.fr

Pour débuter cette semaine qui risque fort d’être tumultueuse sur les marchés actions, je vous propose un plan de trade qui va concerner HSBC Holdings (LON:). Nous nous intéresserons ici à sa cotation sur Euronext et en euro, et non à celle sur le London Stock Exchange, attendu que la banque est éligible au PEA.

Pour mémoire, HSBC figure parmi les premiers groupes bancaires internationaux, avec des activités partout dans le monde, mais qui sont principalement concentrées en Asie (55% du chiffre d’affaires global) et en Europe (environ 20%). Ce mastodonte n’a cependant pas échappé à la crise, avec un plongeon de quelque 40% du titre depuis février (cf. la flèche orange sur le graphique ci-après), quand le coronavirus s’est officiellement « invité » sur le continent européen.

Il se trouve que l’action est actuellement en train de tester un support qui se situe dans la zone des 4,15 € (le rectangle vert horizontal « R »), mais observez comment les algorithmes ciblent les niveaux de prix ( les rectangles horizontaux + flèches blanches), lesquels sont séparés par une amplitude toujours équivalente (100%, 75%, 50%, 25%, etc.)…

HSBC – maintenant ou jamais ?

HSBC – maintenant ou jamais ?

Les prix testent en ce moment le niveau des 0% qui, s’il devait être confirmé, pourrait signifier le début d’un pull back, c’est-à-dire d’une reprise haussière.

En route vers les 4,9 € ?
Comme de coutume, on se gardera d’anticiper et on préfèrera plutôt attendre un signal en provenance du marché, signal qui me concernant sera donné par l’indicateur d’inertie Stochastique Momentum Index (« SMI », la pastille orange en partie basse du graphique)

C’est lui qui donnera le timing, donc le niveau du signal d’achat et en cas de redémarrage l’objectif sera dans un premier temps un retour sur le prochain niveau d’amplitude algorithmique, à savoir la résistance « R » qui passe par 4,9 €. De fait, la marge de progression originelle ressort à 15%.

Dans l’intervalle, au cas où les 4,5 € seraient touchés, je remonterais le stop au niveau du point d’entrée (« stop zéro » sur le graphique) afin d’éliminer tout risque financier sur ce trade.

Source : investing

Autres articles à lire

Worldline poursuit sa croissance malgré la crise

administrateur

Airbus et Safran, lanternes rouges du CAC40, chutent de 6 et 7%

administrateur

Bourses : Il est venu le temps des prises de bénéfices

administrateur

To Trump or not to Trump | trading list bourse d’un trader 29 mai 2020

administrateur

Facebook : Le boycott n’aura sans doute que peu d’impact, opportunité d’achat ?

administrateur

Hystérie haussière : le CAC40 gagne près de 4%

administrateur