Autres actualités

Iliad affiche une croissance de 6,3% au T3, continue de recruter des abonnés Par Reuters

© Reuters. ILIAD AFFICHE UNE CROISSANCE DE 6,3% AU T3, CONTINUE DE RECRUTER DES ABONNÉS

PARIS (Reuters) – Iliad (PA:) a enregistré une croissance de 6,3% de son chiffre d’affaires à 1,42 milliard d’euros au troisième trimestre, pour lequel le groupe télécoms a revendiqué mardi la place de numéro un en France pour les recrutements d’abonnés au fixe.

La maison-mère de l’opérateur Free a recruté 299.000 nouveaux abonnés pour la fibre en France sur la période juillet-septembre, ce qui lui permet d’en compter un peu plus de 2,5 millions et de confirmer son objectif d’atteindre les 2,8 millions en fin d’année.

Au total, le groupe de Xavier Niel a élargi sa clientèle à son offre fixe en France de 99.000 abonnés sur le trimestre, sa meilleure performance depuis les trois derniers mois de 2012.

“Nous avons massivement investi dans la fibre optique”, a déclaré le directeur général Thomas Reynaud au cours d’une conférence téléphonique, en insistant également sur le plan de transformation du groupe et le succès de la Freebox Pop, lancée cet été, pour expliquer cette dynamique commerciale.

La croissance du groupe a néanmoins légèrement ralenti par rapport au rythme de 6,8% enregistré sur les six premiers mois de l’année, même si elle est restée relativement stable (1,9% après 1,8%) en France, son principal marché, où il a réalisé un chiffre d’affaires de 1,25 milliard d’euros.

Après avoir ouvert en nette hausse, l’action Iliad a réduit ses gains et prenait 0,2% à 173,95 euros vers 09h15 GMT à la Bourse de Paris, alors que l’indice européen des télécoms reculait de 0,52% au même moment.

En Italie, où le groupe compte désormais 6,84 millions d’abonnés mobiles après en avoir recruté près de 600.000 sur le trimestre, le chiffre d’affaires a bondi de 56,3% à 171 millions d’euros et l’activité se rapproche de l’équilibre financier.

Iliad a toutefois prévenu que la dynamique serait moins favorable au quatrième trimestre en raison du retour des restrictions dues au nouveau coronavirus.

De manière générale, Iliad juge que la persistance de l’épidémie en Europe “pourrait impacter (…) ses objectifs” comme l’ensemble du secteur des télécoms, qui est en outre confronté à des investissements massifs pour la 5G.

Concernant cette nouvelle génération mobile, Thomas Reynaud a jugé qu’elle était en train de devenir une réalité et qu’elle allait offrir des opportunités auprès de la clientèle entreprise, notamment pour la logistique et le transport.

Le groupe poursuit aussi son expansion et il a obtenu fin octobre le feu vert des autorités européennes à l’acquisition de Play, numéro un du mobile en Pologne, pour 3,5 milliards d’euros, ce qui doit lui permettre de devenir le sixième opérateur télécoms d’Europe.

(Sarah Morland à Gdansk et Bertrand Boucey à Paris, édité par Jean-Michel Bélot)

Source : investing

Autres articles à lire

Hésitations entre craintes sanitaires et espoirs budgétaires Par Reuters

administrateur

Le Black Friday reporté, la réouverture des commerces discutée Par Reuters

administrateur

La France demande que la suspension du Pacte de stabilité soit reconduite en 2021, déclare Le Maire Par Reuters

administrateur

Le CAC 40 recule malgré des nouvelles positives sur le vaccin, face à un obstacle clé Par Investing.com

administrateur

Les comptes de Renault au 1er trimestre plombés par les pertes de Nissan Par Reuters

administrateur

4.005 nouveaux en France en 24 heures Par Reuters

administrateur