Autres actualités

Kodak, +1500% cette semaine grâce à un coup de pouce de Donald Trump Par Investing.com

© Reuters.

Par David Wagner 

Investing.com – L’action Eastman Kodak Co (NYSE:) explose à la hausse depuis le début de la semaine. Après un gain de près de 25% lundi, le titre a gagné plus de 200% mardi, et près de 320% hier. Et si l’on en croit les échanges d’avant-bourse de ce vendredi, qui voient actuellement l’action progresser de plus de 12%, cette hausse devrait se poursuivre ce jeudi.

Entre l’ouverture de lundi et la clôture d’hier, la hausse atteint donc près de 1500%.

Cette impressionnante explosion est liée au fait que le gouvernement américain ait accordé à la société un prêt de 765 millions de dollars pour commencer à produire des ingrédients de médicaments dans le cadre de la loi sur la production de défense, la première du genre.

Mardi soir, le président Donald Trump ait annoncé un accord pour travailler avec le pionnier de la photographie afin de produire des ingrédients dans les médicaments génériques en réponse à la pandémie de coronavirus.

“Notre 33e utilisation du Defense Production Act mobilisera Kodak pour fabriquer des ingrédients pharmaceutiques actifs génériques”, a déclaré Trump lors d’une conférence de presse. “Nous allons ramener nos emplois et nous allons faire de l’Amérique le premier fabricant et fournisseur de produits médicaux au monde”.

Kodak a déclaré mardi qu’il produira des composants pharmaceutiques qui ont été identifiés comme essentiels mais qui ont sombré dans une pénurie nationale chronique, telle que définie par la Food and Drug Administration.

La société a déclaré qu’elle allait agrandir ses installations existantes à Rochester (New York) et à St. Paul (Minnesota) sous l’égide d’une nouvelle branche de Kodak Pharmaceuticals.

James Continenza, PDG d’Eastman Kodak, s’exprime sur le passage à la production de médicaments

“Kodak est fier de participer au renforcement de l’autosuffisance américaine en produisant les principaux ingrédients pharmaceutiques dont nous avons besoin pour assurer la sécurité de nos citoyens”, a déclaré le président exécutif de Kodak, Jim Continenza, dans un communiqué. “En tirant parti de notre vaste infrastructure, de notre expertise approfondie dans la fabrication de produits chimiques et de notre héritage en matière d’innovation et de qualité, Kodak jouera un rôle essentiel dans le retour d’une chaîne d’approvisionnement pharmaceutique américaine fiable”.

Rappelons que l’histoire de Kodak a été mouvementée. La société d’imagerie de 131 ans a déposé son bilan en 2012, le passage aux appareils photo numériques ayant dévasté l’entreprise. Le passage à la production de médicaments pourrait marquer une chance de combat pour l’ancien leader du cinéma et de la photographie.

Il est à noter que ce n’est toutefois pas la première incursion de Kodak dans l’industrie pharmaceutique. Dans les années 1990, Kodak était impliquée dans la production de médicaments en vente libre comme l’aspirine. Elle a fini par vendre cette activité au géant de la santé SmithKline Beecham pour 2,925 milliards de dollars en 1994.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Rejet des républicains à un plan démocrate de soutien de $3.000 milliards Par Reuters

administrateur

Nette fragilisation des entreprises malgré des défaillances au plus bas au 2e trimestre, selon Altares Par Reuters

administrateur

Le CAC 40 aggrave sa chute, Powell et l’OMS refroidissent davantage l’ambiance Par Investing.com

administrateur

L’Europe en hausse, le PIB britannique en chute libre Par Investing.com

administrateur

Castaner assume “de bousculer les choses”, veut rester ministre Par Reuters

administrateur

Les Etats-Unis arrêtent un essai sur l’hydroxychloroquine Par Reuters

administrateur