Autres actualités

La BCE pourrait augmenter ses achats d’urgence de 500 miliards d’euros, selon UBS Par Reuters

© Reuters. La BCE pourrait augmenter ses achats d’urgence de 500 miliards d’euros, selon UBS

PARIS (Reuters) – La Banque centrale européenne (BCE) pourrait annoncer la semaine prochaine qu’elle augmente de 500 miliards d’euros le montant des actifs qu’elle achète en urgence pour limiter les dégâts économiques de la crise sanitaire, dit-on chez UBS.

Le montant du Programme d’achats d’urgence face à la pandémie (PEPP) devrait être porté à 1.850 milliards contre contre 1.350 milliards d’euros précédemment et ce programme serait prolongé de six mois, de fin juin à fin décembre 2021, lit-on dans une note publiée lundi par le numéro un mondial de la gestion de fortune.

L’institut d’émission devrait également s’engager à réinvestir le principal des titres achetés dans le cadre de programme et parvenus à maturité jusqu’à fin 2023, contre fin 2022 précédemment, toujours selon UBS.

La banque centrale pourrait annoncer en outre qu’elle prolonge jusqu’à mi-2022 ses opérations de refinancement à long terme ciblées (TLTRO), qui sont des facilités de crédit proposées aux banques, toujours selon la note.

La BCE, qui étendra ses perspectives économiques pour y inclure pour la première fois l’année 2023, pourrait revoir légèrement à la hausse ses prévisions de croissance et d’inflation, pensent les économistes d’UBS.

L’institution de Francfort a clairement fait savoir qu’elle recalibrerait les instruments de sa politique monétaire à l’occasion de sa réunion du 10 décembre.

(Patrick Vignal, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

La consommation en France est quasiment à la normale, dit Le Maire Par Reuters

administrateur

Clôture désordonnée en Europe entre déceptions et hausse du baril Par Reuters

administrateur

Un demi-million d’emplois détruits en France au premier trimestre sur fond de crise sanitaire Par Reuters

administrateur

Wall Street recule face au risque d’un soutien réduit à l’économie Par Reuters

administrateur

Accord entre Pfizer et la Commission européenne sur la livraison de 300 millions de vaccins Par Reuters

administrateur

Apple visé par plusieurs enquêtes pour tromperie Par Reuters

administrateur