Bourse & Actions

La chute du Dollar pourrait doper les marchés émergents, 3 ETF pour en profiter

Alors que les prix de et de l’argent augmentent, l’ a atteint lundi son plus bas niveau depuis deux ans, passant sous les 94,00.

Dollar Index

L’indice mesure la valeur du billet vert par rapport à un panier de six monnaies – certaines des plus importants partenaires commerciaux des États-Unis.

Un dollar volatil influence généralement les rendements des actions sur les marchés émergents (EM), car sa valeur est considérée comme un indicateur de l’appétit pour le risque et affecte les coûts d’emprunt et les prix des matières premières. Toutes choses étant égales par ailleurs, un dollar plus faible est favorable aux actifs des marchés émergents, car il réduit les coûts du service de la dette pour les emprunteurs internationaux en dollars. D’autre part, lorsque le dollar est fort, les économies émergentes paient des prix élevés sur les importations en provenance des États-Unis.

Les marchés d’actions des États ont surpassé de nombreux marchés internationaux au cours de la dernière décennie, mais avec un dollar potentiellement plus faible à l’horizon, les marchés émergents devraient en profiter. L’émergence des consommateurs de la classe moyenne, l’une des principales sources de croissance dans les pays en développement, vient s’ajouter aux arguments en faveur d’une augmentation des rendements des marchés émergents sur le long terme.

Cependant, tous les marchés émergents ne sont pas créés égaux. Sans compter que les incertitudes sanitaires et économiques liées à la pandémie pourraient annuler certains des avantages d’un dollar plus faible pour les actions des marchés émergents. Les investisseurs doivent faire preuve de diligence raisonnable compte tenu de leur situation particulière. Si leur tolérance au risque le permet, les fonds négociés en bourse (ETF) des pays émergents pourraient ajouter de la valeur aux portefeuilles à long terme.

Voici trois ETF à prendre en considération :

1. ETF Vanguard Emerging Markets Index Fund

  • Prix actuel : 43,48
  • Fourchette de 52 semaines : 29,96 $-45,92
  • Rendement des dividendes : 3,0
  • Frais : 0,10% par an, ou 10 $ sur un investissement de 10 000

L’ETF Vanguard FTSE Emerging Markets Index Fund (NYSE:) suit l’indice FTSE Emerging Markets All Cap China A Inclusion Index, un indice de référence mesurant le rendement des actions émises par des sociétés situées dans des pays de marchés émergents, tels que la Chine, le Brésil, Taïwan, l’Inde, l’Afrique du Sud et d’autres.

Le VWO est bien diversifié avec 5225 participations. Les cinq secteurs les plus importants en termes de pondération sont les finances, la technologie, les services de consommation, l’industrie et les biens de consommation. Au total, ces secteurs représentent environ 75 % du fonds.

Les dix principaux titres représentent environ 25 % de l’actif net total, soit près de 21 milliards de dollars. Les cinq premières sociétés du VWO sont Alibaba (NYSE:), Tencent Holdings Ltd (HK:), Taiwan Semiconductor Manufacturing (NYSE:), China Construction Bank Co (SS:) et Naspers Ltd (JO:)

Depuis le début de l’année (YTD), le fonds est en baisse d’environ 2,2 %. Toutefois, depuis les creux de la fin mars, le VWO a augmenté d’environ 50 %, ce qui laisse entrevoir des prises de bénéfices. Les investisseurs à long terme peuvent trouver de la valeur dans le fonds autour du niveau de 40 dollars ou en dessous.

2. iShares Core MSCI Emerging Markets ETF

  • Prix actuel : 52,27
  • Fourchette de 52 semaines : 35,66 $-55,45
  • Rendement des dividendes : 3,51
  • Frais : 0,13% par an, soit 13 dollars sur un investissement de 10 000 dollars

L’ETF iShares Core MSCI Emerging Markets (NYSE:) investit dans 2476 entreprises de grande, moyenne et petite capitalisation. Les cinq secteurs les plus importants en termes de pondération sont les finances, les technologies de l’information, la consommation discrétionnaire, la communication et les matériaux. Ces secteurs représentent environ 70 % du fonds.

L’IEMG recherche des résultats d’investissement qui correspondent à la performance du prix et du rendement de l’indice MSCI Emerging Markets Investable Market Index. Cet indice de référence mesure les actions à grande, moyenne et petite capitalisation des marchés émergents mondiaux. Le fonds est actuellement pondéré en fonction des économies asiatiques.

Les dix premières positions représentent environ 25 % de l’actif net total, qui avoisine les 52 milliards de dollars. Les cinq premières sociétés de l’IEMG sont Alibaba, Tencent Holdings, Taiwan Semiconductor Manufacturing, Samsung Electronics (KS:) Co Ltd (OTC:) et Meituan Dianping (OTC:).

Pour l’année, l’IEMG est en baisse de 2,8 %, mais comme VWO, il a connu une rapide remontée depuis les creux atteints fin mars, avec une hausse de plus de 45 % depuis le début du printemps.

Les investisseurs à long terme peuvent envisager d’investir dans cet ETF, surtout s’il tombe en dessous de 50 dollars ou même vers 45 dollars.

3. iShares MSCI India ETF

  • Prix actuel : 32,45
  • Fourchette de 52 semaines : 20,48 $-36,18
  • Rendement des dividendes : 1,08
  • Frais : 0,69% par an, soit 69$ pour un investissement de 10 000

iShares MSCI India ETF (NYSE:) suit l’indice MSCI India qui mesure la performance des sociétés dont la capitalisation boursière représente les 85 % supérieurs du marché indien des valeurs mobilières, selon les calculs du fournisseur de l’indice.

L’ETF investit dans 86 entreprises indiennes. Les cinq secteurs les plus importants en termes de pondération sont la finance, l’énergie, les technologies de l’information, la consommation de base et la consommation discrétionnaire, qui représentent environ 75 % du fonds.

Les dix premiers titres représentent environ 55 % de l’actif net total, soit près de 3 milliards de dollars. Les cinq premières sociétés de l’IEMG sont Reliance Industries (NS:), Infosys (NS:), Housing Development Finance Corporation Ltd (NS:), Tata Consultancy Services (NS:TCS) et ICICI Bank (NYSE:IBN).

INDA hebdo

Depuis le début de l’année, INDA est en baisse d’environ 7,7%, mais depuis mars, le fonds a augmenté d’environ 50%. La prise de bénéfices à court terme pourrait pousser l’INDA vers le niveau de 30 ou même 27,5 dollars.

Source : investing

Autres articles à lire

Aedifica SA : Un Investissement Pour Une Longue Vie

administrateur

Renault : une valeur très attractive, mais les déboires de Carlos Ghosn incitent à

administrateur

Morgan Stanley est-elle reponsable de la hausse de plus de 20% du pétrole hier?

administrateur

3 sociétés de logiciels Cloud qui ont profité de la crise du coronavirus

administrateur

Où l’on reparle des écarts de valorisation

administrateur

Too big to fail : Wall Street veut croire au rebond rapide de l’économie US

administrateur