Autres actualités

La croissance exceptionnelle de Louis Vuitton stimule les ventes au 1er trimestre Par Reuters

© Reuters. LES VENTES DE LVMH S’ENVOLENT AU 1ER TRIMESTRE

(Reuters) – L’envolée des ventes de Louis Vuitton et de Dior a permis au géant français du luxe LVMH (PA:) d’afficher un chiffre d’affaires en forte hausse au premier trimestre, malgré les nouvelles mesures de confinement liées au coronavirus dans une grande partie de l’Europe.

Le chiffre d’affaires global du groupe, propriétaire de plus de 70 marques, allant du champagne Moet & Chandon aux cosmétiques Guerlain, a renoué avec la croissance au premier trimestre à un rythme beaucoup plus rapide que prévu par les analystes.

Au premier trimestre, les ventes de LVMH en données organiques, c’est-à-dire à changes et périmètre constants, ont augmenté de 30%, bien au-dessus du consensus évoqué par UBS d’une hausse de 17%.

L’activité du groupe a reculé de 16% l’an dernier en raison de la fermeture de magasins et du gel du tourisme international provoqué par la pandémie, mais les clients du luxe ont commencé à acheter davantage en ligne. De plus, des magasins sur des marchés clés comme la Chine ont rouvert depuis le printemps dernier, entraînant une forte reprise.

Les ventes en Asie, à l’exclusion du Japon, ont ainsi grimpé de 86% par rapport à l’année précédente, contrastant avec une baisse de 9% en Europe au cours de la même période.

La division mode et maroquinerie, qui représente près de la moitié des revenus de LVMH, a enregistré un bond de 52% de ses ventes en données organiques au cours des trois mois à mars, alors que les analystes tablaient en moyenne sur une hausse de 27%.

La marque Louis Vuitton, connue pour ses sacs à main, a lancé de nouveaux produits au premier trimestre et son activité de ventes en ligne a enregistré de bonnes performances, a déclaré le groupe.

Bénéficiant de la consolidation de Tiffany, la division montres et joaillerie a vu ses ventes augmenter de 138%, en tenant compte des acquisitions et des effets de change.

LVMH a finalisé début janvier l’acquisition du joaillier américain pour 13 milliards d’euros, à l’issue d’une âpre bataille juridique.

L’activité duty free de LVMH dans les aéroports est toujours à la peine en raison des mesures restreignant les voyages.

(Silvia Aloisi et Sarah White, version française Kate Entringer, édité par Jean-Michel Bélot)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Trump donne 90 jours à ByteDance pour céder ses intérêts US Par Reuters

administrateur

Nokia dit ne pas avoir d’explication à son envolée en Bourse Par Reuters

administrateur

Renault veut supprimer 15.000 postes, dont 4.500 en France, selon la CFDT Par Reuters

administrateur

Les valeurs à suivre à Wall Street Par Reuters

administrateur

La Fed réaffirme son soutien à l’économie américaine Par Reuters

administrateur

Accélération des importations et exportations sur fond de reprise mondiale Par Reuters

administrateur