Autres actualités

La fintech suédoise Klarna valorisée 46 milliards de dollars après une levée de fonds Par Reuters

© Reuters. Le spécialiste suédois des paiements en ligne Klarna a levé 639 millions de dollars (524 millions d’euros) auprès d’un groupe d’investisseurs emmené par le fonds d’investissement de SoftBank, faisant ressortir une valorisation de la société d’envir

par Supantha Mukherjee

STOCKHOLM (Reuters) – Le spécialiste suédois des paiements en ligne Klarna a levé 639 millions de dollars (524 millions d’euros) auprès d’un groupe d’investisseurs emmené par le fonds d’investissement de SoftBank, faisant ressortir une valorisation de la société d’environ 46 milliards de dollars, une capitalisation nettement supérieure à celle de plusieurs grandes banques d’Europe.

Klarna, qui propose aux internautes un système d’affacturage sur le principe d'”acheter maintenant et payer plus tard”, est devenue la start-up la mieux valorisée d’Europe après une levée de fonds d’un milliard de dollars en mars qui l’a valorisée à 31 milliards de dollars.

La nouvelle levée est menée par Vision Fund II, le fonds du conglomérat japonais SoftBank, auxquels se sont joints les actionnaires actuels de la “fintech” comme Adit Ventures, Honeycomb Asset Management et WestCap Group.

Parmi les autres actionnaires figurent Sequoia Capital, NorthZone, Lake, Dragoneer, Permira, Commonwealth Bank of Australia, Bestseller Group, Ant Group, le rappeur Snoop Dogg, BlackRock (NYSE:) et le fonds souverain de Singapour GIC.

Fondée en 2005, Klarna a mis huit ans pour atteindre un milliard de dollars de valorisation, mais moins de 12 mois pour passer de 5,5 milliards à près de 50 milliards de dollars.

Le nombre de transactions traitées par la société a pratiquement doublé en un an, passant de 9,9 milliards à 18,9 milliards de dollars au premier trimestre.

Le groupe, dirigé par Sebastian Siemiatkowski, envisage d’entrer en Bourse dans le courant de cette année ou en 2022.

(Supantha Mukherjee à Stockholm; version française Claude Chendjou, édité par Sophie Louet)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Disponibilité massive dès début 2021 aux USA selon le Dr. Fauci Par Investing.com

administrateur

L’incendie à bord du sous-marin Perle a été maîtrisé Par Reuters

administrateur

La survie du gouvernement Lofven ne tient plus qu’à un fil Par Reuters

administrateur

Les technos pèsent sur le Nasdaq et le S&P 500, qui clôturent en baisse Par Reuters

administrateur

Axa conteste un jugement lui ordonnant d’indemniser des restaurateurs Par Reuters

administrateur

3 dossiers clés à surveiller sur les marchés ce mardi 20 octobre 2020 Par Investing.com

administrateur