Autres actualités

La Grande-Bretagne débauche les infirmiers de Malte, l’île s’inquiète Par Reuters

© Reuters. LA GRANDE-BRETAGNE DÉBAUCHE LES INFIRMIERS DE MALTE, L’ÎLE S’INQUIÈTE

LA VALETTE, Malte (Reuters) – Le syndicat des infirmiers de Malte a fait savoir que les hôpitaux de l’île étaient confrontés à une crise du personnel étranger, débauché par la Grande-Bretagne à coup d’offres de travail plus attractives.

Sur les quelque 600 infirmiers ressortissants de pays tiers qui travaillent à Malte, environ 150 d’entre eux ont déménagé à l’étranger ou remis leur démission depuis décembre dernier, a-t-on appris de source syndicale.

Pendant la pandémie de coronavirus, d’autres pays du sud de l’Europe se sont également plaints de la pénurie d’infirmiers que les pays nordiques, plus riches, sont parvenus à attirer grâce à des propositions de travail plus alléchantes.

Les étrangers vivant à Malte, dont la capacité à parler anglais font d’eux des cibles attractives pour la Grande-Bretagne et l’Irlande, représentent autour de 15% de l’ensemble du personnel infirmier maltais.

Des agences de recrutement en Grande-Bretagne et en Inde ont diffusé des publicités sur Facebook (NASDAQ:) exhortant les infirmiers de Malte à postuler à des emplois en Grande-Bretagne.

Des sources du secteur infirmier ont indiqué que les membres du personnel débauché se voyaient offrir un salaire de départ de 32.000 livres ou 36.000 euros, par rapport aux 18.722 euros versés aux infirmiers maltais en formation et aux 21.000 euros attribués au personnel qualifié.

Le syndicat des infirmiers a néanmoins déclaré que le salaire offert par la Grande-Bretagne n’était pas la raison première de leur départ de Malte, mais plutôt les conditions de vie attrayantes proposées, à commencer par la possibilité d’accéder à la citoyenneté plus rapidement.

“Le personnel infirmier actuel fait déjà face à une lourde charge de travail, aucun des services (…) ne disposant du personnel infirmier convenu”, a affirmé dans un communiqué le chef du syndicat des infirmiers, Paul Pace.

“La perte de 15% du personnel infirmier va littéralement mettre les services de santé (maltais) à l’arrêt.”

(Chris Scicluna, version française Juliette Portala)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Une séance calme attend Wall Street, l’Europe boursière s’accorde une pause Par Reuters

administrateur

Wall Street sans tendance claire, Microsoft baisse, Google monte Par Reuters

administrateur

Chute du Dollar, inscriptions au chômage, dépenses de TSM, OPEP+

administrateur

BlackRock veut un plan de financement plus solide pour le climat Par Reuters

administrateur

Les marchés actions finissent en baisse; l’indice Dow Jones Industrial Average recule de 1,80% Par Investing.com

administrateur

Wall Street termine en hausse sur l’espoir d’avancées sur le plan de soutien Par Reuters

administrateur