Bourse & Actions

La hausse des taux US pourrait faire plonger les valeurs tech. et booster les banques

Cet article a été écrit exclusivement pour Investing.com

Avec les nouvelles prometteuses de lundi concernant le nouveau vaccin COVID-19 de Pfizer Inc (NYSE:), une rotation vicieuse s’est produite. Les investisseurs ont commencé à se débarrasser de tous les noms de technologies qui ont bénéficié de la pandémie, tandis que les actions traditionnelles ont connu des difficultés. L’annonce du vaccin pourrait signaler un changement de tendance du marché, les investisseurs commençant à se tourner vers l’avenir.

Comme le marché est un mécanisme d’actualisation tourné vers l’avenir, il est essentiel de penser au monde dans 6 à 9 mois, surtout si le vaccin est vraiment imminent. D’autant plus s’il s’avère aussi efficace que les données de Pfizer l’ont montré. Une amélioration de l’économie pourrait contribuer à faire augmenter les rendements sur le long terme. Elle pourrait même faire grimper les banques et les autres secteurs cycliques, car l’argent commence à s’éloigner de certaines valeurs technologiques qui ont grimpé en flèche.

Treasury Yield Spread

Des rendements plus élevés, des écarts plus importants

Bien qu’il puisse s’agir simplement d’une tendance à court terme ou du début de quelque chose de plus grand, les rendements du Trésor à 10 ans ont commencé à augmenter. Actuellement, ils se négocient à environ 90 points de base, contre 50 points de base environ au milieu de l’été, ce qui représente un bond considérable. Bien qu’il soit encore faible par rapport aux taux d’il y a un an, l’écart sur les bons du Trésor à 10 ans et à 2 ans a atteint son niveau le plus élevé depuis le début de 2018.

Ces écarts plus importants pourraient contribuer à faire monter certaines banques traditionnelles, surtout si ces écarts croissants laissent présager une amélioration des perspectives de l’économie dans son ensemble. Cela pourrait déclencher une rotation dans ces valeurs financières telles que JPMorgan Chase & Co (NYSE:), Bank of America Corp (NYSE:) et Citigroup Inc (NYSE:). Cela pourrait également contribuer à améliorer les performances de certaines sociétés de cartes de crédit, comme Capital One Financial Corporation (NYSE:) ou American Express Company (NYSE:).

KBW Daily

Cette évolution du marché obligataire et de son spread pourrait signaler le retour d’une meilleure croissance économique. Si le marché obligataire perçoit un retour à la croissance, les investisseurs pourraient choisir de vendre certaines des actions technologiques dont nous sommes devenus si friands.

Correction ou début de tendance baissière ?

Le plus inquiétant est peut-être que la foule des “acheteurs de la baisse” pourrait découvrir que le repli n’est pas une baisse corrective mais bel et bien le début d’une nouvelle tendance à la baisse. Si un échange de rotation a lieu, les investisseurs peuvent constater que l’argent qui quitte certains des noms de haut vol et des actions de « travail à domicile », mais reste investi dans les actions en reprise.

Bien sûr, nous avons déjà vu ce spectacle. Le marché a fait volte-face, s’est lancé à fond dans les actions sensée le plus profiter de la réouverture de l’économie, puis s’est précipité à nouveau dans le secteur technologique à plusieurs reprises au cours des derniers mois. La question est de savoir si cette fois-ci, les choses seront différentes.

Il se peut que ce soit le cas cette fois-ci, avec la perspective d’un vaccin et l’amélioration des thérapies. Ainsi, dans les 6 à 9 prochains mois, il pourrait enfin y avoir une reprise économique, entraînant une augmentation des rendements. Si cela contribuerait à faire remonter certaines valeurs financières et certains noms cycliques, cela marquerait aussi probablement la fin de la surévaluation des secteurs technologiques.

Source : investing

Autres articles à lire

Le secteur des jeux vidéo confirme sa résistance à la pandémie de coronavirus

administrateur

Trump s’attaque à l’Europe avec 3,1 Mds$ de nouvelles taxes

administrateur

Le point sur les chiffres de l’immobilier

administrateur

Honeywell, Salesforce.com, Amgen : Faut-il acheter les nouvelles composantes du Dow ?

administrateur

Verdict sous peu ! | Trading list d’un tradun bourse actions 26 juin 2020

administrateur

Les résultats de Tesla ont à peine contenté les analystes – Détails

administrateur