Autres actualités

La mosquée Al Azhar appelle à criminaliser les actes anti-islam Par Reuters

© Reuters. LA MOSQUÉE AL AZHAR APPELLE À CRIMINALISER LES ACTES ANTI-ISLAM

LE CAIRE (Reuters) – Le grand imam de la mosquée Al Azhar en Egypte a appelé mercredi la communauté internationale à criminaliser les actions hostiles à l’islam face au droit revendiqué en France de continuer à montrer des caricatures de Mahomet.

Le cheikh Ahmed al Tayeb, qui, en tant que dirigeant de cette mosquée et de l’université qui y est rattachée, est l’un des plus hauts dignitaires de l’islam sunnite, a aussi déclaré que son institution rejetait fermement toute exploitation des sentiments antimusulmans à des fins électorales.

Le président égyptien Abdel Fattah al Sissi a pour sa part déclaré que la liberté d’expression ne devait pas autoriser à offenser plus de 1,5 milliard de personnes à travers le monde.

Il a aussi exprimé un rejet ferme de toute forme de violence au nom de la défense d’une religion ou de symboles religieux.

“Nous avons aussi des droits. Nous avons le droit que nos sentiments ne soient pas blessés et que nos valeurs ne soient blessées”, a dit Abdel Fattah al Sissi dans une allocution télévisée à l’occasion de l’anniversaire de la naissance de Mahomet.

“Et si certains ont la liberté d’exprimer ce qui est dans leurs pensées, j’imagine que cela s’arrête lorsque cela offense les sentiments de plus de 1,5 milliard de personnes”, a-t-il ajouté.

Lors d’un hommage national la semaine dernière à Samuel Paty, professeur de collège assassiné après avoir montré des dessins de Mahomet en classe, le président français Emmanuel Macron a déclaré que la France ne renoncerait pas aux caricatures, y compris celles de Mahomet, déclenchant la colère d’une partie du monde musulman.

(Nadine Awadalla et Mahmoud Mourad; version française Bertrand Boucey)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Production suspendue à Sandouville après une décision de justice Par Reuters

administrateur

Jaguar Land Rover va supprimer 1.100 emplois Par Reuters

administrateur

La police israélienne abat un Palestinien non armé à Jérusalem, rapportent des médias Par Reuters

administrateur

L’UE doit conjuguer ses forces pour protéger ses banques, dit l’ABE Par Reuters

administrateur

Le loueur Europcar passe sous le contrôle de ses créanciers Par Reuters

administrateur

Wall Street ouvre en hausse entre espoirs de relance et résultats Par Reuters

administrateur