Autres actualités

L’Autorité bancaire européenne victime d’une cyber-attaque Par Reuters

© Reuters. L’AUTORITÉ BANCAIRE EUROPÉENNE VICTIME D’UNE CYBER-ATTAQUE

FRANCFORT (Reuters) – L’Autorité bancaire européenne (ABE) a indiqué lundi avoir été la cible d’une cyber-attaque tout en assurant qu’aucune donnée n’avait été affectée.

Le régulateur, qui détient des données sensibles sur les établissements bancaires de l’Union européenne et leurs niveaux d’encours de crédit, a déclaré qu’elle redoublait d’efforts pour se protéger contre une cyber-attaque mondiale exploitant des failles du logiciel de serveur de messagerie de Microsoft (NASDAQ:).

Elle a précisé que l’attaque n’avait affecté que ses serveurs de messagerie.

L’ABE fait ainsi partie de plusieurs milliers d’organisations qui, en Asie et en Europe, ont été les cibles d’attaques qui, selon Microsoft, utilisent des failles dans différentes versions de son logiciel de serveur de messagerie. Malgré des correctifs d’urgence fournis par Microsoft, les attaques informatiques se poursuivent et le groupe américain a fait savoir qu’il travaillait avec les agences gouvernementales et les sociétés de sécurité pour accompagner ses clients.

(John O’Donnell, version française Matthieu Protard)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

L’Autriche campe sur ses positions sur les expulsions de migrants afghans Par Reuters

administrateur

Yellen veut étudier en détail l’affaire GameStop avant d’agir Par Reuters

administrateur

La présidente de Taiwan rejette le principe “un pays, deux systèmes” Par Reuters

administrateur

Les Etats-Unis offrent un “refuge” aux résidents d’Hong Kong, une ingérence pour la Chine Par Reuters

administrateur

Orange en perte au S1, dépréciation de 3,7 milliards d’euros sur l’Espagne Par Reuters

administrateur

Wall Street ouvre en baisse avant l’audition de Powell Par Reuters

administrateur