Autres actualités

Le bitcoin franchit un cap en dépassant 50.000 dollars Par Reuters

© Reuters. LE BITCOIN FRANCHIT UN CAP EN DÉPASSANT 50.000 DOLLARS

par Thyagaraju Adinarayan

LONDRES (Reuters) – Le a dépassé mardi la barre des 50.000 dollars pour la première fois, la plus emblématique des cryptomonnaies franchissant ainsi un nouveau cap vers une large acceptation par le grand public comme par le monde de la finance.

Le bitcoin gagne 2,1% à 48.947,66 dollars à 14h40, un peu plus d’une heure après avoir passé la barre de 50.000 dollars.

Il a pris plus de 70% depuis le début de l’année avec un net coup d’accélérateur après la décision annoncée la semaine dernière par Tesla (NASDAQ:) d’y investir 1,5 milliard de dollars (1,23 milliard d’euros) et de se préparer à l’accepter comme moyen de paiement pour ses voitures électriques.

Le patron et fondateur de Tesla, Elon Musk, figure parmi les plus fervents partisans d’un actif toujours décrié par ses adversaires comme volatil et hautement spéculatif mais de plus en plus accepté par les investisseurs.

« L’intervention de Musk a créé un intérêt et plus les gens vont l’adopter et l’utiliser comme moyen de paiement, plus il a de chance de devenir une monnaie grand public, ce qui alimenterait également l’intérêt des spéculateurs », commente Russ Mould, directeur des investissements chez AJ Bell.

Le bitcoin, qui offre l’avantage de présenter une très faible corrélation aux autres actifs et à l’environnement de marché, est de plus en plus utilisé par les investisseurs dans une stratégie de diversification.

Il n’est déjà plus l’apanage de quelques fanatiques, comme l’a illustré récemment BlackRock (NYSE:), le numéro un mondial de la gestion d’actifs, en modifiant les règles applicables à certains de ses fonds pour leur permettre d’investir dans le bitcoin.

DES FLUCTUATIONS À PRÉVOIR

Autre signe de l’accélération en cours, les positions à l’achat sur le bitcoin ont supplanté pour la première fois en janvier celles sur les valeurs technologiques comme thème favori des investisseurs, vient de montrer l’enquête mensuelle de Bank of America (NYSE:) auprès des gérants de fonds.

Il reste cependant à manier avec des pincettes, rappelle Jacob Skaaning, du fonds spéculatif ARK36, spécialisé dans les cryptomonnaies.

« Les conditions de marché et des événements à la fois dans l’univers crypto et dans le monde de la finance au sens large ont permis ce genre de mouvements du cours », dit-il.

« J’aimerais toutefois inviter à la prudence. Ma vision à long terme demeure haussière mais des fluctuations importantes du prix sont à attendre. Le bitcoin demeure extrêmement volatil. »

Les banques centrales, elles, continuent d’afficher leur scepticisme face à l’essor de ce type d’actifs. Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), a ainsi jugé en début de mois que le bitcoin était « un actif spéculatif » et pas une monnaie.

« Il y a un risque d’intervention (par les banques centrales) », estime Russ Mould. « Les règles peuvent être changées (…) mais plus les gens commenceront à l’utiliser et à lui donner davantage de légitimité, plus il sera difficile pour les banques centrales de le contenir. »

Les régulateurs s’intéressent de plus en plus à l’univers des cryptomonnaies, qui est loin de se limiter au seul bitcoin.

L’ethereum, grand rival du bitcoin, évolue mardi tout près de son niveau record, au-dessus de 1.800 dollars. Le dogecoin, lui, est entré récemment dans la lumière lorsque Elon Musk, encore lui, l’a propulsé vers un record en lui apportant son soutien sur Twitter (NYSE:).

(Thyagaraju Adinarayan, version française Patrick Vignal, édité par Jean-Michel Bélot)

Source : investing

Autres articles à lire

Avalanche (AVAX) explose de 150% en une semaine, X5 en 1 mois

administrateur

Mohamed El-Erian jette le doute sur les estimations d’un pétrole à 100$ Par Investing.com

administrateur

Quelques scenarios value sur les obligations d’Etat dans un contexte plus mitigé sur les corporates Par Fundswatch

administrateur

Le vaccin de J&J prometteur contre le variant Delta Par Reuters

administrateur

L’affaire Wirecard salit la réputation de rigueur de l’Allemagne Par Reuters

administrateur

Apple bat nettement les attentes de Wall Street, rachat d’actions de 90 milliards de dollars Par Reuters

administrateur