Autres actualités

Le CAC 40 aggrave sa chute, Powell et l’OMS refroidissent davantage l’ambiance Par Investing.com


Par David Wagner 

Investing.com – Le affiche aujourd’hui sa 4ème séance consécutive de baisse, reculant d’un peu plus de 1% sous 4300 points au moment de la rédaction de cet article, face à plusieurs thèmes pèsent en effet sur le moral des investisseurs depuis le début de la semaine.

Rappelons qu’en plus des craintes de seconde vague de coronavirus face au déconfinement, les marchés ont été affectés hier par une intervention du patron de la Fed Jerome Powell au cours de laquelle il s’est montré très prudent.

Powell a en effet estimé que l’économie américaine pourrait connaître une “période prolongée” de faible croissance et de stagnation des revenus.

Et bien qu’il ait jugé que la réaction des autorités monétaires et politiques face à la crise provoquée par la pandémie de coronavirus a jusqu’à présent été “particulièrement rapide et forte”, la reprise pourrait tout de même “avoir besoin de temps pour trouver sa dynamique », ajoutant qu’elle « sera soumise aux progrès de la lutte contre le virus ».

En ce qui concerne les craintes de deuxième vague de coronavirus, on notera que de déconfinement puis reconfinement si les pays qui rouvrent leurs économies ne sont pas bien préparés à repérer et contrôler les résurgences du virus.

Ce que nous craignons tous, c’est un cercle vicieux de désastre de santé publique suivi d’un désastre économique suivi d’un désastre de santé publique suivi d’un désastre économique”, a en effet déclaré le Dr Mike Ryan, directeur exécutif du programme d’urgence de l’OMS, lors d’une conférence de presse au siège de l’organisation à Genève mercredi.

Ceci s’est ajouté aux propos prudents qu’avaient tenus l’expert en pandémies de la Maison Blanche, le Dr Fauci, la veille, en invitant les Etats à ne pas se précipiter à rouvrir leurs économies, soulignant les risques de relance de l’épidémie.

Tout ceci ramène donc le marché à la réalité, après une hausse du 40 de plus de 30% entre les creux de la mi-mars et fin avril.

D’un point de vue technique, on rappellera que plusieurs signaux baissiers ont pu être relevés depuis le début de la semaine sur l’indice parisien, avec notamment les cassures sous 4500 points et 4400 points, et le croisement de la moyenne mobile 100 heures sous la moyenne mobile 200 heures mardi.

A court terme, le CAC 40 pourrait hésiter autour de 4300 points, ce seuil ayant un potentiel de support en tant que retracement de Fibonacci de 38.2% du rebond de mi-mars à fin avril.

Sous ce seuil, un test de 4000 points deviendrait probable, bien qu’un autre support potentiel se trouve à 4100-4150 points.

A la hausse, la zone de 4460-4500 points, où se trouvent actuellement les MM100 et 200 heures, s’affiche comme une résistance clé.

Enfin, on notera que dans le calendrier économique du jour, les investisseurs se concentreront sur les US, attendus à 2.5 millions, mais en ralentissement pour la 7ème semaine consécutive.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Total annonce la signature du financement du projet Mozambique LNG Par Reuters

administrateur

Wall Street devrait accuser le coup des déceptions des “techs” Par Reuters

administrateur

Le rapport sur l’emploi fait bondir les indices à Wall Street Par Reuters

administrateur

L’Europe en hausse, le PIB britannique en chute libre Par Investing.com

administrateur

Top 3 des thèmes majeurs à surveiller sur les marchés ce vendredi 14 août Par Investing.com

administrateur

Berlin entre au capital de CureVac, lancé dans la course au vaccin Par Reuters

administrateur