Autres actualités

Le CAC 40 en nette hausse grâce à Trump et à la Chine, obstacle majeur en vue Par Investing.com


Par David Wagner

Investing.com – Le a ouvert en nette hausse ce lundi, affichant un gain de 1.6% au moment de la rédaction de cet article, après une clôture en baisse de -1.59% vendredi, largement insuffisante pour compenser les 4 séances précédentes de hausse.

Le 40 avait en effet terminé la semaine avec une hausse hebdomadaire de plus de 5% malgré la correction de vendredi.

Le retour de la hausse constaté ce matin est en grande partie due à l’intervention de Donald Trump au sujet de la Chine vendredi soir.

Trump aboie plus qu’il ne mord, les marchés respirent

Alors que les investisseurs craignaient le pire, à savoir des annonces qui pourraient remettre en question l’accord commercial signé entre les deux pays au début de l’année, Trump a davantage aboyé que mordu…

Le discours du président américain de vendredi a été ferme sur la rhétorique, mais il manquait de détails sur les mesures qui auraient un impact direct sur Pékin. Il a annoncé que les États-Unis allaient entamer le processus de d’annulation d’une partie du statut commercial privilégié de Hong Kong sans préciser à quelle vitesse les changements prendraient effet et combien d’exemptions s’appliqueraient.

Le président a également promis des sanctions contre les fonctionnaires chinois et hongkongais “directement ou indirectement impliqués” dans l’érosion de l’autonomie de Hong Kong, mais n’a donné aucun nom.

“Nos actions seront fortes. Nos actions seront significatives”, a déclaré Trump lors de sa conférence de presse dans la roseraie de la Maison Blanche.

Face au manque d’annonce concrète, les marchés ne se sont pas laissés effrayer par les annonces belliqueuses de Trump, et les actions américaines, prudente avant les annonces, ont très nettement profité de l’intervention de Trump.

Les bourses européennes, qui avait clôturé avant que le président US ne s’exprime, rattrapent donc leur retard en réagissant ce matin à ces nouvelles jugées comme positives par les investisseurs.

Les statistiques jouent également un rôle dans l’évolution du CAC 40

Notons également que l’optimisme a été favorisé par une statistique chinoise tôt ce matin. L’indice PMI manufacturier Caixin/Markit a en effet progressé à 50,7 le mois dernier, contre 49,4 en avril, revenant au-dessus du seuil de 50 qui sépare contraction et expansion de l’activité, alors que le consensus anticipait une baisse à 49,6.

La prudence restera toutefois de mise, avec d’autres événements à risque dès ce lundi, puisque l’on attendra les dans le calendrier économique de ce matin. Mais l’événement principal restera la réunion de la BCE de jeudi, pour laquelle le marché anticipe de nouvelles annonces de politique monétaire.

Le seuil de 5000 points et la MM 100 jours limitent le potentiel haussier

D’un point de vue graphique, le CAC 40 a égalé ce matin le sommet de la semaine dernière vers 4785 points, au-delà duquel aucun obstacle n’est présent avant le seuil psychologique majeur de 5000 points.

Ensuite, l’importance de ce seuil, renforcée par le fait que la moyenne mobile 100 jours se trouve actuellement proche de celui-ci pourrait bloquer la hausse et générer des opportunités de vente.

A la baisse, les premiers supports importants se trouvent vers 4700 points et 4500 points

Source : investing

Autres articles à lire

Société Générale va vendre Lyxor à Amundi pour 825 millions d’auros Par Reuters

administrateur

La France déplore la décision turque au sujet de Sainte-Sophie Par Reuters

administrateur

Biden enclin à annuler le prochain débat si Trump toujours contaminé Par Reuters

administrateur

Les actions européennes ont vécu leur pire journée depuis juin Par Reuters

administrateur

Qui est l’actuel leader de la course au vaccin contre le coronavirus ? Par Investing.com

administrateur

L’UE va durcir ses règles sur les exportations de vaccins Par Reuters

administrateur