Autres actualités

Le CAC 40 hésitant après une semaine volatile, va-t-il repartir à la hausse? Par Investing.com

© Reuters.

Investing.com – Le a terminé la semaine dernière avec une grande volatilité avec des mouvements importants dans un sens comme dans l’autre et a fini la séance de ce jour dans une ambiance mitigée avec une progression de 0,16%.

Ainsi, la bourse de Paris reste dans l’attente face aux incertitudes économiques et surtout face à la progression de l’inflation qui reste un vecteur important dans les décisions des banques centrales.

Un marché énergétique sous tension

Le continue de s’apprécier face à la force de la demande et à la faiblesse de l’offre sur le marché. La consommation de pétrole et de produits pétroliers est attendues en progression avec l’approche de l’hiver et des températures basses mais aussi avec la réouverture des pays qui étaient encore en confinement sanitaire.

Les prix élevés sur les marchés énergétiques ont poussé les industriels et les producteurs d’électricité à adopter le pétrole comme source d’énergie ce qui augmente la pression sur les producteurs dont la capacité ne suit pas. Par ailleurs, la Chine est en pleine crise énergétique et plusieurs régions rationnent le courant ce qui impacte fortement le tissu économique.

La hausse considérable des prix du pétrole rajoute aux craintes de voir l’inflation perdurer contrairement aux attentes des banques centrales qui espèrent la voir baisser dès le début de l’année prochaine. De plus, le marché craint que la hausse des prix des combustibles n’érode la reprise économique.

Les actions du CAC 40 en mouvement

Malgré le calme au niveau de l’indice, les composants du CAC ont bien progressé. Ainsi ArcelorMittal (AS:) s’est apprécié de 4,42%, suivi de Renault (PA:) +3,39% et TotalEnergies (PA:) +2,01%.

Du côté des baisses, Carrefour (PA:) recule de 2,90%, suivi de EssilorLuxottica (PA:) -2,26% et de Michelin (PA:) -1,91%.

Analyse Technique CAC 40

D’un point de vue graphique, la situation du CAC 40 reste précaire. En effet, une ligne de tendance baissière visible en données journalières depuis la mi-août a bloqué une tentative de hausse du CAC 40 la semaine dernière, tandis que la moyenne mobile 100 jours, actuellement à 6600 points, s’affiche aussi comme un obstacle clé.

Si le CAC 40 faiblit, le premier support se trouvera sur les 6500 points, avant 6430 points, puis 6390 points. A la hausse, un retour au-dessus de 6600 points serait un signal positif, qui mettrait en ligne de mire la prochaine zone de résistance à 6700/6720 points.

Enfin, soulignons que le résumé technique Investing.com pour le CAC 40 affiche un signal « Achat fort » en données horaires, et à « Achat » en données journalières.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

La poursuite de la hausse des actions dépendra de ces 5 résultats cette semaine Par Investing.com

administrateur

A Wall St, record pour le S&P-500, les résultats en soutien Par Reuters

administrateur

L’OMS demande une pause des rappels de vaccin anti-COVID au profit des non-vaccinés Par Reuters

administrateur

Les valeurs à suivre à Wall Street Par Reuters

administrateur

La composition du nouveau gouvernement connue lundi Par Reuters

administrateur

Nouveaux creux historiques suite à une dégradation, -65% en 12 séances Par Investing.com

administrateur