Autres actualités

Le CAC 40 reprend sa hausse, mais la prudence reste de mise Par Investing.com

© Reuters.

Investing.com – Après avoir terminé la semaine par une chute de 0.95% à la clôture de vendredi, mettant à une série de 3 fortes hausses consécutives, le repart à la hausse ce lundi matin, les résultats des élections allemandes étant considérés comme éliminant un risque majeur pour les investisseurs européens.

En Allemagne, les résultats préliminaires de lundi matin montrent en effet que le parti social-démocrate de centre-gauche a obtenu la plus grande part des voix avec 25,8 %. Le bloc de droite d’Angela Merkel, composé de l’Union chrétienne-démocrate et de l’Union chrétienne-sociale, a obtenu 24,1 % des voix.

Mais les négociations de coalition, qui pourraient commencer lundi, sont susceptibles de prendre des semaines, voire des mois.

Les observateurs du marché ont noté que les mauvais résultats du parti d’extrême gauche allemand Die Linke signifiaient qu’une coalition entièrement de gauche au Bundestag était désormais hors de question, ce qui est positif pour les marchés financiers.

Holger Schmieding, économiste en chef de la Berenberg Bank, a déclaré dans une note de recherche qu’un pacte entre le SPD, Die Linke et les Verts aurait pu « compromettre la croissance tendancielle par des hausses d’impôts, des revirements de réforme et des réglementations excessives. »

Les inquiétudes au sujet de China Evergrande en pause

En ce qui concerne le dossier China Evergrande qui inquiète les marchés ces dernières semaines, on notera que le ministère du Logement et du Développement urbain et rural du pays a renforcé la surveillance des comptes bancaires de la société afin de s’assurer que les fonds sont utilisés pour achever les projets de logement et ne sont pas détournés pour payer les créanciers.

Parallèlement, l’unité de production de voitures électriques du promoteur, China Evergrande New Energy Vehicle Group, ne procédera pas à une émission proposée d’actions libellées en CNY, ce qui a fait plonger ses titres cotés à Hong-Kong.

Au final, comme l’a déclaré Shane Oliver, responsable de la stratégie d’investissement et économiste en chef d’AMP Capital, dans une note :

« Les craintes mondiales concernant la contagion d’Evergrande se sont un peu apaisées, mais il est trop tôt pour donner le signal d’alarme. Les actions restent vulnérables à la volatilité à court terme ».

Seuil à surveiller ce lundi sur le CAC 40

D’un point de vue graphique, le CAC 40 doit encore parvenir à regagner durablement les 6700-6720 points pour améliorer son profil graphique à court terme. Au-delà, le prochain objectif haussier se situera à 6780-6800 points.

A la baisse, 6600-6630 est la première zone de support importante à prendre en compte, avant la moyenne mobile 100 jours à 6580 points, puis le seuil de 6500 points.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

La livre réduit ses gains après l’annonce d’un accord sur l’après-Brexit Par Reuters

administrateur

Nouveau sommet historique sur l’Or, entre tensions Chine-USA, covid-19 et stimulus Par Investing.com

administrateur

Les valeurs à suivre à Wall Street Par Reuters

administrateur

Wall Street, marquée par les propos de Powell, termine sur un net recul Par Reuters

administrateur

Situation « inquiétante » en France, dit la Haute Autorité de santé Par Reuters

administrateur

ADP risque de perdre 2,5 milliards d’euros de CA à cause du coronavirus Par Reuters

administrateur