Autres actualités

Le CAC 40 reste affaiblit après le plongeon d’hier, le contexte reste baissier Par Investing.com

© Reuters.

Mise à jour 9h20 : Après une ouverture en hausse et un test de la réistance de 4600 points, le CAC 40 affiche finalement de nouvelles pertes ce jeudi.

Investing.com – Après avoir affiché sa pire chute depuis le 21 septembre avec un recul de 3.37% en clôture, le rebondit légèrement ce jeudi matin, tentant de regagner les 4600 points au moment de la rédaction de cet article.

La principale raison des pertes d’hier a été l’anticipation de l’annonce de mesures supplémentaires pour tenter de lutter contre la nouvelle recrudescence des cas de Covid-19, des craintes qui ont été confirmées le soir même.

La France a en effet fermé toutes les entreprises non essentielles et l’Allemagne a fermé son industrie hôtelière pour un mois et interdit la plupart des réunions sociales. L’Italie et l’Espagne ont déjà imposé des confinements partiels.

BCE et PIB US à surveiller ce jeudi

Dans ce contexte, les investisseurs se tourneront aujourd’hui vers la Banque Centrale Européenne pour obtenir des indice à l’occasion de sa réunion de politique monétaire.

“La BCE se rapproche de plus en plus de l’action, mais il est trop tôt pour le faire ce mois-ci. Bien que nous recherchions un biais dovish et des indices d’achats d’actifs supplémentaires (à venir en décembre), cela ne devrait pas prendre les marchés au dépourvu”, ont déclaré les analystes d’ING (AS:), dans une note de recherche.

Cela dit, cette décision est devenue plus difficile car les mesures de verrouillage à l’échelle du continent ne menaceront pas seulement d’un autre grave marasme économique, mais mettront également davantage sous pression les budgets gouvernementaux déjà tendus.

Aux Etats-Unis, on surveillera à 13h30 la publication des données préliminaires du PIB US du troisième trimestre 2020, des données qui pourraient largement influencer le sentiment de marché. Le consensus prévoit une hausse du PIB de 31%, après -31.4% au second trimestre.

Prochains seuils clés à surveiller

D’un point de vue graphique, le prochain support potentiel visible en données journalières se situe vers 4500 points, avant le creux du 14 mai juste sous 4200 points.

Sur le graphique horaire, on peut constater que la moyenne mobile 100 heures est passée sous la moyenne mobile 200 heures, ce qui constitue un signal baissier.

Enfin, on rappellera qu’à la hausse, une zone de résistance majeure se trouve à 4940-5000 points, une zone où se trouvent les moyennes mobiles 100 et 200 jours. Seule une hausse au-dessus de cette zone remettrait en question le profil globalement baissier du CAC 40 en données journalières.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Les bourses pourraient bientôt s’effondrer vers les creux de mars selon un analyste Par Investing.com

administrateur

Rien ne prouve que l’épidémie de coronavirus ralentit, dit l’OMS Par Reuters

administrateur

La Fed craint une 2ème récession avec la nouvelle vague de covid-19 aux USA Par Investing.com

administrateur

Le risque sanitaire plombe les actions de la zone euro Par Reuters

administrateur

La Norvège va extrader vers la France un suspect de l’attentat de la rue des Rosiers Par Reuters

administrateur

Le Dow Jones finit en forte hausse après l’annonce de Ffizer, le Nasdaq en baisse Par Reuters

administrateur