Autres actualités

Le climat des affaires en Allemagne n’a jamais été aussi dégradé Par Reuters

© Reuters. ALLEMAGNE: LE CLIMAT DES AFFAIRES ENCORE PLUS DÉGRADÉ QU’ATTENDU

BERLIN (Reuters) – Le climat des affaires en Allemagne s’est effondré en avril pour tomber à son plus bas niveau historique, la crise économique provoquée par la pandémie de coronavirus ayant frappé “de toutes ses forces” la première économie d’Europe, montrent vendredi les résultats de l’enquête mensuelle de l’institut d’études économiques Ifo.

Son indice du climat des affaires a reculé à 74,3 après 85,9 en mars, accusant ainsi sa plus forte baisse d’un mois sur l’autre depuis la création de l’enquête. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre de 80,0.

“Le moral des entreprises allemandes est catastrophique”, a déclaré le président de l’Ifo, Clemens Fuest, cité dans un communiqué. “La crise du coronavirus frappe l’économie allemande de toutes ses forces.”

Le sous-indice mesurant le jugement des entreprises sur la situation actuelle a baissé à 79,5 après 92,9 en mars, celui des anticipations à 69,4 contre 79,5.

Les entreprises allemandes n’avaient jamais été aussi pessimistes, souligne l’Ifo, ajoutant que l’Allemagne traverse sa période la plus difficile depuis la réunification en 1990.

L’institut attend de premiers signes de reprise à partir de la fin du premier semestre au plus tôt mais exclut l’hypothèse d’une reprise en V, soit un rebond aussi rapide et marqué que la chute de l’activité.

La Bundesbank, la banque centrale allemande, a estimé lundi que l’économie allemande traversait une période de “grave récession” et le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une chute de 7,5% du produit intérieur brut (PIB) sur l’ensemble de cette année. Mais la contraction pourrait être encore plus marquée si la prolongation de l’épidémie de COVID-19 freinait le redémarrage de l’activité.

“Aussi terribles que soient les chiffres de l’Ifo d’aujourd’hui, il serait plus inquiétant pour les chiffres de la croissance que l’assouplissement des mesures de confinement prenne plus de temps et soit plus graduel que prévu initialement”, explique Carsten Brzeski, économiste d’ING (AS:).

Plusieurs constructeurs automobiles ont relancé cette semaine l’activité de certaines de leurs usines et une partie des magasins ont été autorisés à rouvrir mais des règles strictes de distanciation sociale restent en vigueur.

Selon l’IAB, un institut spécialisé dans les études sur le marché du travail, le nombre de chômeurs en Allemagne pourrait augmenter d’environ 520.000 cette année pour dépasser trois millions, des estimations fondées sur l’hypothèse d’une chute de 8,4% du PIB.

Selon l’IAB, la baisse du PIB devrait atteindre 14,6% au deuxième trimestre.

(Klaus Lauer et Paul Carrel, version française Marc Angrand)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

La confiance des Français dans la vaccination mise à l’épreuve Par Reuters

administrateur

La consolidation baissière se poursuit, Airbus et Orange pèsent Par Investing.com

administrateur

Société Générale réorganise sa banque de détail, va fermer 600 agences en France Par Reuters

administrateur

Vinci remporte un contrat de 220 millions d’euros pour la LGV Lyon-Turin Par Reuters

administrateur

les 9 meilleures actions détenues par les fonds selon Goldman Sachs Par Investing.com

administrateur

Enquête ouverte sur le logiciel Pegasus après une plainte de Mediapart Par Reuters

administrateur