Autres actualités

Le coronavirus fait chuter de 69% le bénéfice de Daimler au T1 Par Reuters

© Reuters. LE CORONAVIRUS FAIT CHUTER DE 69% LE BÉNÉFICE DE DAIMLER AU T1

par Edward Taylor

FRANCFORT (Reuters) – Daimler (DE:) a fait état jeudi d’une chute de près de 70% de son bénéfice d’exploitation au premier trimestre en raison de la crise du coronavirus et a averti que son flux de trésorerie disponible des activités industrielles allait reculer cette année.

C’est le quatrième avertissement sur résultat de Daimler depuis la prise de fonctions en mai 2019 d’Ola Kaëllenius à la présidence du directoire du groupe automobile allemand. Le constructeur dit avoir pâti des effets de la pandémie et des mesures de restrictions imposées pour enrayer sa propagation.

Le bénéfice ajusté préliminaire avant intérêts et impôts (Ebit) du fabricant des Mercedes-Benz a plongé de 68,9% à 719 millions d’euros et l’Ebit ajusté a baissé de plus de 56% à 603 millions d’euros. Les ventes de véhicules et le chiffre d’affaires vont refluer cette année, a par ailleurs indiqué le groupe.

Pour Frank Schwope, analyste chez NordLB, ce “profit warning” ne constitue en rien une surprise dans le contexte de la crise sanitaire actuelle qui va accentuer la pression sur les constructeurs automobiles pour nouer des alliances afin de réduire leurs coûts.

“Fiat Chrysler et PSA (PA:) n’est qu’un début. Peut-être qu’il est temps pour Daimler de réfléchir à une opération au regard de sa faible valorisation”, a-t-il déclaré, faisant référence au projet de fusion du groupe italo-américain et du constructeur français.

L’action Daimler, en baisse de 52% sur un an, cotait jeudi à environ 28 euros vers 10h30 GMT, faisant ressortir une capitalisation boursière d’environ 29,8 milliards d’euros.

Pour l’analyste de NordLB, trois choix s’offrent à Daimler: approfondir une alliance avec BMW (DE:), renforcer le partenariat avec Renault (PA:) et Nissan (T:) ou fusionner avec le suédois Volvo, dont la maison mère Geely détient déjà une participation dans le groupe allemand.

BMW a fait état ce mois-ci d’une baisse de 20,6% de ses ventes au premier trimestre et a dit s’attendre à un nouveau recul de la demande.

Renault, pour sa part, a déclaré jeudi espérer obtenir d’ici mi-mai pour plusieurs milliards d’euros de prêts garantis par l’Etat comme filet de sécurité face à la crise du coronavirus qui a plombé son chiffre d’affaires au premier trimestre.

Selon les données de l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA), les ventes de véhicules neufs ont chuté de 51,8% en mars sur les principaux marchés européens.

(Version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Top 5 des événements clés à retenir pour bien aborder la séance US ce lundi Par Investing.com

administrateur

Top 3 des thèmes majeurs à surveiller sur les marchés ce vendredi 25 septembre Par Investing.com

administrateur

Le CAC 40 reste bloqué sous 5000 points, quelques signaux techniques baissiers Par Investing.com

administrateur

L’Inde veut aider “toute l’humanité” avec sa production de vaccins Par Reuters

administrateur

Repli sans panique, l’Europe réduit ses pertes en clôture Par Reuters

administrateur

Petite hausse en vue à Wall Street, l’Europe rebondit après les PMI et les résultats Par Reuters

administrateur