Autres actualités

Le directeur général de STMicro n’anticipe pas une fin de la pénurie de puces avant le premier semestre 2023 Par Reuters

© Reuters. La pénurie mondiale de semi-conducteurs qui affecte les prévisions de production de multinationales comme Apple et Volkswagen devrait se prolonger jusqu’au premier semestre de 2023, a déclaré jeudi le DG de STMicroelectronics. /Photo d’archives/REUTER

par Mathieu Rosemain

PARIS (Reuters) – La pénurie mondiale de semi-conducteurs qui affecte les prévisions de production de multinationales comme Apple (NASDAQ:) et Volkswagen (DE:) devrait se prolonger jusqu’au premier semestre de 2023, a déclaré jeudi le DG de STMicroelectronics (PA:).

“Les choses vont s’améliorer en 2022 progressivement, mais on reviendra à une situation normale (…) pas avant le premier semestre 2023”, a déclaré Jean-Marc Chery lors d’un entretien à Reuters.

Par “situation normale”, a-t-il précisé, il entend un retour à des niveaux réguliers d’inventaires de puces classiques et à des délais de réapprovisionnement de composants de trois mois.

Cette pénurie, qui découle d’un bond de la demande provenant d’un large éventail d’industries, alimente une hausse des prix, a dit Jean-Marc Chery, qui est à la tête de STMicro depuis 2018. La tendance haussière se poursuivra dans la seconde moitié de 2021 et en 2022, a-t-il indiqué.

“Ce n’est pas comme dans les années passées où on attendait Microsoft (NASDAQ:) et sa nouvelle version d’OS qui allait faire appel à beaucoup plus de PC”, a-t-il ajouté. “Là on a un mainstream global (…) avec un appel massif de composants”.

Le patron du groupe franco-italien a précisé que le prix moyen des puces produites par celui-ci avait augmenté en rythme annuel de 5% en 2021.

STMicro pourra seulement répondre à 70% de la demande totale de ses clients cette année, a fait savoir Jean-Marc Chery, ajoutant que des investissements en capacités de production permettraient l’an prochain de porter ce niveau à 85%-90% de la demande.

Plus tôt dans la journée, le groupe a revu à la hausse ses prévisions de vente pour l’ensemble de l’année, publiant des résultats trimestriels solides sur fond de forte demande des constructeurs automobiles et des fabricants de smartphones.

(Reportage Mathieu Rosemain; version française Jean Terzian, édité par Sophie Louet)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Un plateau pourrait avoir été atteint au Brésil, selon l’OMS Par Reuters

administrateur

Erdogan limoge le gouverneur de la Banque de Turquie face à la chute de la livre Par Reuters

administrateur

3.093 nouvelles contaminations en France, 146 décès supplémentaires Par Reuters

administrateur

L’UE réserve 200 millions de doses d’un vaccin auprès de J&J Par Reuters

administrateur

Les revenus de l’automobile retrouvent la croissance au troisième trimestre Par Reuters

administrateur

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe Par Reuters

administrateur