Forex

Le Dollar se renforce en raison des problèmes liés aux vaccins; la Livre Sterling faiblit Par Investing.com

© Reuters.

Par Peter Nurse

Investing.com – Le dollar s’est légèrement renforcé au début de la session européenne mercredi, conservant ses récents gains suite aux doutes sur la rapidité avec laquelle le vaccin Covid-19 arrivera sur le marché, ce qui a entraîné une plus grande aversion au risque dans l’environnement commercial.

À 11h25, l’indice du dollar, qui suit le billet vert par rapport à un panier de six autres devises, a légèrement augmenté à 93,567, conservant ses récents gains après avoir atteint un plus bas de trois semaines à 92,997 vendredi.

L’ a baissé de 0,1% à 1,1729, tandis que l’ est resté inchangé à 105,45.

L’appétit pour le risque s’est affaibli après qu’Eli Lilly (NYSE:) ait mis son test d’anticorps contre le coronavirus en attente en raison de problèmes de sécurité potentiels, moins d’un jour après que Johnson & Johnson (NYSE:) ait interrompu son essai du vaccin Covid-19 en raison de la maladie inexpliquée d’un participant.

Le coronavirus continue de resserrer son emprise sur le monde occidental, l’Europe, en particulier, étant durement touchée par une deuxième vague. De nombreux pays élargissent maintenant les restrictions pour tenter de reprendre le contrôle de la pandémie.

Cela dit, les pertes récentes sur les marchés des actions ont été assez faibles et les mouvements de devises devraient être modérés à l’approche de l’élection présidentielle américaine du 3 novembre.

“Dans l’ensemble, les marchés peuvent encore être enclins à regarder le verre à moitié plein, car ils conservent un certain espoir dans la relance budgétaire américaine et la consolidation de l’avance de Joe Biden dans les sondages, qui réduit le risque perçu d’une élection contestée”, ont déclaré les analystes d’ING (AS:) dans une note de recherche.

Le a baissé de moins de 0,1% à 1,2933, prolongeant les baisses après que le Premier ministre britannique Boris Johnson a réitéré sa menace d’abandonner les négociations avec l’UE sur les relations entre les deux parties après la fin de la phase de transition du Brexit.

L’échéance que Johnson s’est imposée, le 15 octobre, approche et il y a peu de signes d’un accord.

L’Union européenne préférerait avoir un accord sur le Brexit, mais elle est prête au cas où aucun accord n’est conclu, a déclaré mardi dernier le commissaire chargé du marché unique de l’UE, Thierry Breton.

Les dirigeants européens tiennent un sommet à Bruxelles jeudi et vendredi pour évaluer les progrès accomplis.

Mercredi, le Fonds monétaire international publiera sa dernière édition de la revue Fiscal Monitor, qui suivra l’évolution probable des déficits budgétaires l’année prochaine, au fur et à mesure que les conséquences de la pandémie seront prises en compte. Mardi, le FMI avait prévu une contraction de 4,3% de l’économie américaine cette année, et une baisse de 8,3% du PIB de la zone euro.

Source : investing

Autres articles à lire

EUR/USD s’envole mais des resistances majeures menacent la durabilité du rallye Par Investing.com

administrateur

Le plan de relance massif de la Commission envoie l’EUR/USD au-dessus de 1.10 Par Investing.com

administrateur

La chute s’accentue de nouveau ce mardi, proche du support clé de 1.13 Par Investing.com

administrateur

EUR/USD plonge de nouveau face à l’aversion au risque, point technique et fondamental Par Investing.com

administrateur

Le Dollar se renforce dans un jour férié; la Livre Sterling s’écroule face aux difficultés du Brexit Par Investing.com

administrateur

L’Euro progresse face à l’optimisme sur le fonds de relance de l’UE Par Investing.com

administrateur