Autres actualités

Le négociateur britannique parle de “progrès” ces derniers jours Par Reuters

© Reuters. BREXIT: LE NÉGOCIATEUR BRITANNIQUE PARLE DE “PROGRÈS” CES DERNIERS JOURS

LONDRES (Reuters) – Le négociateur britannique sur le Brexit a fait état dimanche de “progrès” lors des discussions avec Bruxelles ces derniers jours, alors que la Grande-Bretagne et l’Union européenne n’ont pas réussi à respecter la date butoir de mi-novembre pour conclure un accord sur leurs futures relations.

Des “projets de textes de traités communs” sont désormais sur la table, a assuré David Frost sur Twitter (NYSE:), tout en reconnaissant toujours des désaccords sur des “éléments importants”.

“Nous allons travailler là-dessus et essayer de parvenir à un accord total si nous le pouvons. Mais nous ne réussirons peut-être pas.”

Le négociateur britannique est un proche de Dominic Cummings, conseiller spécial de Boris Johnson et partisan d’un Brexit sans accord, qui est annoncé sur le départ du 10, Downing Street.

(William Schomberg, version française Tangi Salaün)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Pourquoi Apple est l’action la moins “aimée” par les gérants de portefeuilles ? Par Investing.com

administrateur

UBS affiche un avis positif sur les actions et déconseille de rester sur la touche Par Investing.com

administrateur

L’économie britannique se contracte de plus de 20% au T2 Par Reuters

administrateur

Trump gèle les négociations sur un plan de soutien à l’économie américaine Par Reuters

administrateur

La consommation en France est quasiment à la normale, dit Le Maire Par Reuters

administrateur

Les actions européennes ont vécu leur pire journée depuis juin Par Reuters

administrateur