Autres actualités

Le plan social de Nokia reste “inacceptable” pour le gouvernement Par Reuters

© Reuters. FRANCE: LE PLAN SOCIAL DE NOKIA RESTE “INACCEPTABLE” POUR LE GOUVERNEMENT

PARIS (Reuters) – Le plan de suppressions de postes en France annoncé en juin par Nokia (HE:) est “inacceptable en l’état”, a déclaré mercredi la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie Agnès Pannier-Runacher, à l’issue d’une manifestation des salariés de l’équipementier télécoms finlandais à Paris.

“Nous sommes aux côtés des salariés et des élus pour pousser l’entreprise dans ses retranchements. Ce plan est inacceptable en l’état”, a déclaré la secrétaire d’Etat sur Twitter (NYSE:) après avoir reçu une délégation syndicale à Bercy.

Nokia a annoncé le mois dernier son intention de supprimer 1.233 emplois dans sa filiale française Alcatel-Lucent (PA:) International, soit un tiers des effectifs.

Ces suppressions de postes concernent la recherche et développement (R&D) et les fonctions centrales sur les sites de Paris-Saclay et de Lannion (Côtes d’Armor) mais pas les trois filiales françaises Radio Frequency Systems (RFS), Nokia Bell Labs France (NBLF) et Alcatel Submarine Networks (ASN), a précisé le groupe dans un communiqué.

Des centaines de salariés de l’équipementier, dont une bonne partie venus de Bretagne, ont défilé mercredi à Paris pour protester contre ce plan de suppressions de postes.

“Il faut rendre ces licenciements de plus en plus difficiles et il faut surtout conditionner les aides publiques. Nokia est un des grands bénéficiaires du crédit impôt recherche et il supprime le R&D. La logique, c’est que vous rendez l’argent”, a déclaré à Reuters TV Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, présent dans le cortège.

Nokia affirme être totalement libéré des engagements pris, notamment en termes d’emplois, lors du rachat d’Alcatel-Lucent en 2015. Nokia France emploie 5.138 personnes, dont 3.640 dans sa filiale Alcatel-Lucent International.

(Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Philippe Lefief)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

2 banques prévoient l’EUR/USD au-delà de 1.20 grâce au plan de relance de l’UE Par Investing.com

administrateur

Pourquoi un analyste prévoit une chute de 80% après l’explosion d’hier ? Par Investing.com

administrateur

Les valeurs à suivre à Wall Street Par Reuters

administrateur

Le nombre de cas repart à la hausse avec le déconfinement selon l’OMS Par Investing.com

administrateur

5 dossiers économiques clés à surveiller pour la semaine du 3 août 2020 Par Investing.com

administrateur

Partout aux Etats-Unis, les rassemblements se poursuivent contre les discriminations raciales Par Reuters

administrateur