Autres actualités

Le problème technique sur des contrats sur dérivés résolu Par Reuters

© Reuters. L’opérateur boursier paneuropéen Euronext a annoncé jeudi enquêter sur des problèmes techniques ayant affecté des contrats sur des dérivés. /Photo d’archives/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) – L’opérateur boursier paneuropéen Euronext a annoncé jeudi avoir résolu les problèmes techniques ayant affecté des contrats sur des dérivés qui l’ont amené à ouvrir une enquête dans la matinée.

Le gestionnaire entre autres des Bourses de Paris, Amsterdam et Milan, qui avait dû suspendre les transactions sur les contrats de dérivés sur indices, a précisé qu’ils reprendraient à compter de 13h15 (heure de Paris).

L’opérateur s’est parallèlement engagé à mettre en place une nouvelle stratégie pour les clients sur tous les contrats sur des dérivés à leur reprise.

Il a ajouté que toutes les transactions qui avaient été effectuées avant la panne ont été activées à 8h56 et ne seraient pas annulées.

Le trading dans les autres secteurs n’a pas été affecté par la panne et fonctionne normalement, avait indiqué dans la matinée l’opérateur.

Le problème sur les dérivés s’est produit à un moment délicat pour Euronext qui contrôle près d’un quart des flux de transactions sur les marchés actions en Europe depuis l’acquisition l’an dernier auprès du London Stock Exchange de Borsa Italiana, l’opérateur boursier italien.

Cette panne est la deuxième en moins d’un an et précède un important incident survenu en octobre 2020 qui avait perturbé plusieurs places boursières en Europe, suscitant des inquiétudes sur le risque d’un opérateur à la tête d’autant de marchés.

Aux Etats-Unis, en cas de panne, les investisseurs peuvent migrer en toute transparence leurs transactions sur d’autres Bourses. Un tel système n’existe pas en Europe alors que le marché s’est consolidé autour de quelques acteurs.

Euronext gère six grands marchés boursiers en Europe. Si le trading d’actions peut également s’effectuer sur d’autres plates-formes comme Cboe Europe, Aquis et Turquoise, Euronext est généralement utilisé par les traders comme marché de référence.

Dans un article publié en mai, Cboe Europe et Aquis Exchange ont proposé au secteur un projet permettant de disposer d’un système de secours en cas de panne, ce qui les amènerait à gérer une grande partie des transactions.

(Sudip Kar-Gupta à Paris et Saikat Chatterjee à Londres; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

L’accord SPAC de Grab, l’IPC US et la vente d’obligations à long terme, l’alerte du CDC

administrateur

L’économie américaine en récession depuis février, selon le NBER Par Reuters

administrateur

En Allemagne, les anti-confinement se mobilisent Par Reuters

administrateur

Apple compte se lancer dès 2024 dans la production de voitures électriques, selon des sources Par Reuters

administrateur

Les valeurs à suivre à Wall Street Par Reuters

administrateur

Bitcoin décline de 10% dans un marché pessimiste Par Investing.com

administrateur