Bourse & Actions

Le rallye de 70% d’Appel fera face à un test clé ce soir avec les résultats T2

  • Les résultats du troisième trimestre 2020 d’Apple seront publiés Ce jeudi 30 juillet, après la clôture
  • Consensus de CA : 51,77 milliards de dollars
  • Consensus de BPA : 2,02$

Lorsqu’Apple Inc (NASDAQ:) publiera ses résultats du troisième trimestre de l’exercice 2020 plus tard dans la journée, les investisseurs chercheront une justification à la hausse de 70 % des actions de la société depuis la chute de mars. La vitesse et l’ampleur de ce rebond suggèrent que le fabricant d’iPhone devra afficher des arguments solides pour satisfaire les haussiers.

Apple

L’entreprise de Cupertino, en Californie, est bien placée pour faire face à la récession déclenchée par la pandémie, grâce à ses activités de services, ses accessoires et son programme de rachat d’actions.

Alors que les ventes d’iPhone ont pris un coup lorsque 450 magasins Apple ont dû fermer leurs portes dans le monde entier pendant les périodes de fermetures liées au covid-19, les segments des services et des produits vestimentaires se sont avérés faire la différence pour les résultats de l’entreprise.

Ces divisions, qui comprennent les ventes de l’App Store et les écouteurs sans fil AirPods, ont fait un bond de 18 % pour atteindre 19,63 milliards de dollars au cours de la période précédente. Parallèlement, les ventes des produits traditionnels – iPhone, iPad et Mac – ont chuté de près de 7 %.

Parallèlement à la forte dynamique des activités de services de la société, les investisseurs espèrent qu’Apple continue de stimuler l’innovation et de trouver de nouvelles façons d’utiliser le matériel et les logiciels technologiques afin d’alimenter les ventes une fois la pandémie contenue.

Nouveaux designs et services

Le mois dernier, Apple a introduit une série d’ajouts logiciels à sa famille de gadgets, notamment les changements les plus radicaux apportés à l’écran d’accueil de l’iPhone depuis la sortie du produit en 2007. Les utilisateurs pourront ajouter des widgets qui se situent entre la grille typique des applications, qui peut être réglée à des tailles variables et présenter des informations, telles que la météo ou un calendrier, qui seront mises à jour tout au long de la journée. L’Apple Watch sera doté d’outils de suivi du sommeil et de détection du lavage des mains.

Parmi les changements, le plus excitant a été la décision d’Apple de vendre des ordinateurs Mac utilisant des processeurs conçus en interne, en remplacement des puces Intel Corporation (NASDAQ:). Les premiers Mac équipés de puces Apple seront disponibles d’ici la fin de l’année.

Pour les utilisateurs, cela signifie que les futurs Mac ressembleront beaucoup plus à l’iPhone ou à l’iPad. Sa durée de vie de la batterie devrait être plus longue et ses performances meilleures. En outre, la nouvelle itération Mac aura la capacité d’exécuter des applications iPhone et iPad en natif.

Avec les innovations à venir en point de mire, il est probable que les investisseurs ignoreront la faiblesse possible des ventes d’iPhones et de l’Apple Watch due aux fermetures temporaires de magasins.

La société prévoit également que les ventes de ses services internet, ainsi que des ordinateurs Mac et des iPads, ont probablement augmenté, car de plus en plus de personnes restent largement confinées chez elles.

Néanmoins, il serait sage pour les investisseurs de ne pas ignorer les risques potentiels qui pourraient entraver la croissance d’Apple à court terme, surtout lorsque l’économie mondiale reste en récession et que la pandémie de COVID-19 continue de faire rage.

Surveillez si les utilisateurs gardent leur téléphone plus longtemps ou s’ils souhaitent le mettre à niveau même lorsque l’environnement économique est difficile. Notez également que lors de l’annonce de ses résultats du deuxième trimestre en avril, Apple n’a pas donné de prévisions, ce qui ne s’était pas produit depuis plus de dix ans, en raison des perturbations continues dues à la pandémie.

Conclusion

Il y a de fortes chances que le rapport sur les résultats du troisième trimestre de la société déçoive les acheteurs d’actions Apple en raison des vents contraires dans l’environnement économique incertain actuel. Mais toute baisse des actions Apple, selon nous, devrait être considérée comme une opportunité d’achat, étant donné la forte marque mondiale de la société, sa position de trésorerie et sa volonté de diversifier ses sources de revenus.

Source : investing

Autres articles à lire

La hausse des actions fera face à 3 tests clés la semaine prochiane, explications

administrateur

Pourquoi l’action Facebook grimpe malgré la Pandémie?

administrateur

Trump s’attaque à l’Europe avec 3,1 Mds$ de nouvelles taxes

administrateur

C’était le meilleur du pire | Trading list Trader bourse 1 juin 2020

administrateur

On attend Trump sur la Chine

administrateur

Pétrole : Les manigances de l’OPEP+ sapent sa crédibilité et sèment la confusion

administrateur