Autres actualités

Le remdesivir de Gilead autorisé pour le COVID-19 Par Reuters

© Reuters. LE REMDESIVIR DE GILEAD AUTORISÉ POUR LE COVID-19

WASHINGTON (Reuters) – Le président américain, Donald Trump, a annoncé vendredi que la Food and Drug Administration (FDA), l’autorité fédérale du médicament, avait accordé en urgence au groupe pharmaceutique Gilead (NASDAQ:) Sciences une autorisation de prescription de son antiviral expérimental remdesivir pour le traitement des patients atteints du COVID-19.

Lors d’une rencontre avec le directeur général de Gilead, Daniel O’Day, dans le bureau ovale de la Maison blanche, Donald Trump a présenté ce feu vert comme une première étape importante et ajouté que le laboratoire privé avait fait don d’un million et demi de doses de remdesivir.

Gilead a précisé de son côté que l’autorisation de la FDA concernait des traitements de cinq et dix jours, tout en reconnaissant que la durée optimale du traitement continuait de faire l’objet d’essais cliniques.

Les autorités fédérales coordonneront la distribution du remdesivir aux hôpitaux des villes les plus durement touchées par l’épidémie, a ajouté Gilead.

(Steve Holland, version française Marc Angrand)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Citi souligne 3 facteurs haussiers et 4 risques clés pour l’Or, objectif 2100$ Par Investing.com

administrateur

Palantir, fournisseur de la CIA et de la NSA, s’introduit en bourse ce mercredi Par Investing.com

administrateur

Forte baisse du résultat d’exploitation de Berkshire Hathaway au 3e trimestre Par Reuters

administrateur

Trump menace de déployer l’Armée pour mettre fin aux émeutes, prudence en bourse Par Investing.com

administrateur

L’OMS reprend ses essais sur l’hydroxychloroquine Par Reuters

administrateur

Macron salue le plan de relance, exhorte “à aller vite” Par Reuters

administrateur