Autres actualités

Le Sénat approuve un relèvement temporaire du plafond de la dette, évitant le défaut de paiement Par Reuters

© Reuters. Le Sénat américain a approuvé jeudi un relèvement temporaire du plafond de la dette, écartant ainsi provisoirement le risque d’un défaut de paiement de la première puissance économique mondiale. /Photo prise le 7 octobre 2021/REUTERS/Joshua Robert

WASHINGTON (Reuters) – Le Sénat américain a approuvé jeudi un relèvement temporaire du plafond de la dette, écartant ainsi provisoirement le risque d’un défaut de paiement de la première puissance économique mondiale.

Le texte a été approuvé par 50 voix contre 48 et va maintenant être soumis à la Chambre des représentants, où il devrait être approuvé.

La Chambre votera le texte mardi, selon le chef de la majorité démocrate à la Chambre, Steny Hoyer.

Le relèvement du plafond de la dette de 480 milliards de dollars porte la limite de la dette à 28.900 milliards de dollars (25.006 milliards d’euros) et devrait être utilisé d’ici au 3 décembre.

La loi de financement du gouvernement et des agences fédérales doit expirer à cette même date.

Cela signifie qu’au cours des huit prochaines semaines, le Congrès, âprement divisé, devra trouver un terrain d’entente sur les dépenses des agences américaines jusqu’en septembre 2022 – allant de l’éducation et des programmes d’aide à l’étranger à l’application des lois sur l’immigration et à la sécurité des aéroports – et s’accorder soit sur un relèvement du plafond de la dette à plus long terme.

« Les républicains ont joué à un jeu dangereux et je suis heureux que leur stratégie n’ait pas fonctionné », a déclaré le chef de la majorité démocrate au Sénat américain, Chuck Schumer.

(Reportage Susan Cornwell, David Morgan et Makini Brice, rédigé par Richard Cowan; version française Camille Raynaud)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Laurent Berger juge la posture de la CGT « irresponsable » Par Reuters

administrateur

Wall Street termine en hausse sur les espoirs de reprise Par Reuters

administrateur

Le CAC 40 retombe après des indicateurs économiques décevants Par Investing.com

administrateur

Le nombre mondial de cas supérieur à 10 millions Par Reuters

administrateur

Personne ne dirige le Liban, affirme le patron de la banque centrale Par Reuters

administrateur

L’inflation inquiète, les actions baissent, les rendements montent Par Reuters

administrateur