Autres actualités

Le vaccin de Moderna fiable à 94%, sans l’inconvénient de celui de Pfizer Par Investing.com

© Reuters

Investing.com – Après Pfizer lundi dernier, c’est au tour de Moderna Inc (NASDAQ:) d’annoncer des résultats très encourageants pour son candidat vaccin convid-19.

La société a en effet déclaré que les données préliminaires de la phase trois des essais montrent que son vaccin est efficace à plus de 94%, un résultat que le PDG Stéphane Bancel a qualifié de “changement de jeu”.

Rappelons que de son côté, le vaccin de Pfizer Inc (NYSE:) et Biontech Se (NASDAQ:) a été annoncé comme efficace à 90%.

Moderna, qui a développé son vaccin en collaboration avec l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, a déclaré que 90 cas de Covid-19 ont été observés dans le groupe placebo contre 5 cas observés dans le groupe qui a reçu son vaccin à deux doses.

L’efficacité du vaccin a donc été estimée à 94,5%, selon l’institut.

Notons que les actions de la société décollent actuellement de plus de 10% dans les échanges d’avant-bourse.

“C’est un moment crucial dans le développement de notre candidat vaccin COVID-19”, a déclaré M. Bancel dans un communiqué.

“Depuis début janvier, nous avons poursuivi ce virus avec l’intention de protéger le plus grand nombre de personnes possible dans le monde. Depuis le début, nous savons que chaque jour compte. Cette analyse intermédiaire positive de notre étude de phase 3 nous a donné la première validation clinique que notre vaccin peut prévenir la maladie COVID-19 “.

La société a également déclaré qu’elle n’avait pas detecté de problèmes de sécurité “importants”, ajoutant que le vaccin était généralement sûr et bien toléré, la majorité des effets indésirables chez les participants étant qualifiés de légers ou de modérés.

Par ailleurs Moderna a déclaré lundi que son vaccin reste stable à la température d’un réfrigérateur domestique ou médical standard, pendant une période pouvant aller jusqu’à 30 jours. Cela contraste fortement avec le vaccin de Pfizer qui nécessite une température de stockage de -70 degrés, ce qui représente un gros défi logistique et une entrave à la large diffusion.

Moderna a déclaré qu’elle prévoit de demander une autorisation de la FDA dans les “prochaines semaines”, et estime pouvoir être en mesure de fournir 20 millions de doses aux États-Unis d’ici la fin de l’année, puis 500 millions à 1 milliard de doses dans le monde en 2021.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Un des prénoms de l’enfant de Boris Johnson et Carrie Symonds salue deux médecins Par Reuters

administrateur

Pourquoi Moderna est un bien meilleur pari que Pfizer ou AstraZeneca Par Investing.com

administrateur

Airbus tente de clore le litige avec Boeing, l’UE veut une levée des sanctions US Par Reuters

administrateur

Citi vise 2200$ à court terme sur l’Or, l’orientation à court terme dépendra de la Fed Par Investing.com

administrateur

Le recul de l’activité au 1er semestre ne sera pas rattrapé sur 2020 Par Reuters

administrateur

Wall Street en baisse après les annonces de la Fed, sauf le Nasdaq Par Reuters

administrateur