Placement

Les clients de Société Générale auront bientôt accès à d’autres produits financiers que ceux d’Amundi

Publié le 3 déc. 2020 à 18:24Mis à jour le 3 déc. 2020 à 18:43

Société Générale s’émancipe d’Amundi pour ses produits financiers destinés aux particuliers. L’accord signé en août avec la filiale de gestion d’actifs du Crédit Agricole, en vigueur depuis le mois dernier, prévoyait en effet une ouverture de la banque à d’autres prestataires, en plus du géant aux 1.600 milliards d’euros d’encours. Ce sera bientôt chose faite.

Dès le premier trimestre de 2021, la banque opérera en « architecture ouverte. » Autrement dit, elle proposera dans son réseau – en particulier pour ses produits d’assurance-vie – d’autres fonds que ceux d’Amundi, son ancienne société de gestion commune avec Crédit Agricole. « Nous serons l’unique réseau bancaire à fonctionner totalement en architecture ouverte pour la clientèle des particuliers comme pour celle de la banque privée », indique un porte-parole du groupe. Actuellement, la banque privée mais également le réseau de Crédit du Nord et Boursorama proposent déjà une offre diversifiée.

BlackRock, DNCA, Mirova, Primonial, LFDE et Lyxor

La banque de la Défense a annoncé avoir conclu six nouveaux partenariats. BlackRock, le leader mondial de la gestion d’actifs – et qui détient plus de 5 % du capital de Société Générale – figure parmi les heureux élus. Encore essentiellement présent auprès des investisseurs institutionnels et des particuliers fortunés en France, il gagne à cette occasion un précieux accès à la clientèle « retail. » A ses côtés, deux sociétés de la galaxie Natixis : Mirova, positionné sur l’investissement durable et DNCA, dont les fonds sont a priori destinés « à une clientèle haut de gamme, dans une approche patrimoniale. » Primonial REIM est un acteur important de l’épargne immobilière. Quant à la Financière de l’Echiquier, elle a été choisie pour son « approche ISR » et son « expertise sur les small et mid caps. » Lyxor viendra compléter cette sélection par un fonds d’ETF transition climatique.

Amundi demeurera « le premier partenaire du groupe », précise la banque, qui est totalement sortie du capital du gestionnaire d’actifs. A l’heure actuelle, Amundi gère plus de 95 % de l’épargne du réseau investie dans des fonds. Sur les stocks d’épargne existants, le rééquilibrage sera donc forcément très progressif. Sur les flux nouveaux en revanche, le mouvement pourrait être plus franc. « Il s’agit d’une ouverture significative et non marginale », confirme-t-on du côté de Société Générale.

A la différence de ce qu’elle a fait avec Amundi, la banque ne demande pas de contrepartie en termes de choix de dépositaire. Cet été, elle avait ainsi obtenu que SG Securities Services (SGSS) demeure l’un des principaux prestataires d’Amundi pour les services titres. Pas directement du moins. En effet, la plupart des produits de la nouvelle gamme seront en réalité des fonds de la société de gestion patrimoniale SG29 Haussmann, filiale à 100 % du groupe. Et c’est la gestion de chacun de ces fonds qui sera déléguée par SG29 Haussmann à l’une des sociétés de gestion sélectionnée. SGSS sera donc de facto le dépositaire des actifs pour la plupart des produits entrants dans la gamme.

Source : les echos

Autres articles à lire

Coronavirus : la pression s’accroît sur les banques chinoises

administrateur

Immobilier : les jeunes ménages au coeur de la bataille pour l’accès au crédit

administrateur

Cuivre : la Chine lance des contrats à terme en yuan

administrateur

La Chine secouée par une série de défauts dans ses entreprises d’Etat

administrateur

Climat : la finance peine à appliquer des politiques de groupe cohérentes

administrateur

Coronavirus : Les marchés attendent une hausse significative du plan d’urgence de la BCE

administrateur